Actu Web

Happy Internet : Le web fête ses 25 ans d’existence

12 mars 1989, 12 mars 2014, voilà 25 années qui viennent de s’écouler depuis que Tim Berners-Lee expliquait  l’idée du Worl Wide Web à son patron au CERN,  dans un article qu’il publia.
Dans une partie de cet « acte de naissance» du www, l’informaticien et chercheur britannique, Tim Berners-Lee plaidait,

auprès de son chef, l’idée selon laquelle, le laboratoire du CERN basait en Suisse, où il faisait ses  travaux de recherches  à l’époque,  devrait travailler vers un système d’information lié, universel, dans lequel, généralité et portabilité seront plus importantes que les techniques graphiques de fantaisie et les  équipements supplémentaires complexes.

Nous l’avons tous constaté, aujourd’hui la véritable mondialisation réside dans le monde de l’information et de la communication. Malgré les différents continents, les divers peuples ou langues et les milliers de frontières établies par l’Homme, le world wide web a tout bouleversé, tout restructuré, en nous permettant de tout partager, tout ce qui est information.  De nos jours, dans le monde de l’information et de la communication, ces continents et frontières n’ont, en réalité, aucun sens. Car, tout ce qui est publié sur le web est accessible à tous, sans aucune distinction.
Sur les 7 milliards de personnes qui vivent sur la planète, plus de 2/5 se connectent, et ainsi plusieurs millions de textes, photos, vidéo, etc. sont partagés chaque jour.  Avec les milliards de dollars qu’il génère, le web a boosté la création et surtout l’innovation dans tous les domaines, particulièrement, médiatique et politique. Et comme nous le savons, le contrôle de ces derniers est essentiel pour nos gouvernants.
Du coup, certaines structures ou gouvernements essaient de contrôler ces milliards de données que les internautes s’échangent à travers la toile.
Avec tous les événements que nous avons assistés en 2013, Tim Berners-Lee soutient que les utilisateurs du web ont besoin d’une « constitution mondiale » afin d’avoir un internet libre, « le web qu’on veut ».  En effet, cette expression est le nom de la campagne initiée lors de ce 25e anniversaire. Cette campagne appelle les internautes à entreprendre sommairement, la rédaction  d’une «charte des utilisateurs de l’internet pour leur pays, pour leur région, et pour tous». Ainsi, on aura « une charte internationale qui protégera le web et les internautes »
Voici un message de Tim Berners-Lee qu’on nous rappelle sur le site dédié à l’événement :
«Les milliards d’utilisateurs du web sont ceux qui ont fait sa grandeur. J’espère que beaucoup d’entre eux se joindront à moi pour célébrer cette étape importante. J’espère aussi cet anniversaire va susciter un débat mondial sur notre besoin de défendre les principes qui ont fait notre succès sur le Web, et de débloquer le potentiel inexploité du Web. Je crois que nous pouvons construire une plateforme web qui est vraiment pour tout le monde: celle qui est accessible à tous, à partir de n’importe quel appareil, et qui habilite chacun d’entre nous à atteindre notre dignité, les droits et le potentiel en tant qu’êtres humains. 
Parlez-nous de votre rêve pour le Web avec # web25. « 
Aujourd’hui c’est l’anniversaire de cet outil formidable qui vous permet de communiquer, de s’informer en temps réel et de rester en contact avec vos amis. C’est pourquoi, tous les internautes du monde peuvent envoyer un message à son inventeur, Tim Berners-Lee en utilisant le mot-dièse #web25 ou poster un commentaire sur le sitehttp://www.webat25.org.
Énormes, sont les innovations qui ont été notées durant ces 25 années passées, en conséquence, on peut se demander comment sera le web dans 25 ans ?

Comments

comments

Comments
To Top