Actu Web

Dysfonctionnement de l’application viber: L’ARTP sert une mise en demeure à la Sonatel

Le dysfonctionnement de l’application viber est loin de connaitre son épilogue. L’affaire a connu une tournure depuis ce matin. En effet, le gendarme des télécoms qui avait saisi la Sonatel sur ce dysfonctionnement a finalement servi à l’opérateur une mise en demeure en application de l’article 106 du code des télécommunications.

Ce geste s’explique par une non satisfaction des explications fournies par l’opérateur,

L’Artp exhorte à la Sonatel , de prendre toutes les dispositions utiles et d’apporter les diligences nécessaires pour mettre définitivement un terme à de pareils dysfonctionnements. »

Dans le même communiqué recu à Socialnetlink , l’ARTP précise qu’elle a effectué une visite inopinée chez l’opérateur, avec une équipe technique. Visite dont les résultats sont en cours d’analyse nous informe Abdou Karim Sall, Directeur général de l’ARTP.

Ladite mise en demeure précise par ailleurs, qu’à défaut, pour la Sonatel de se conformer à cette injonction, l’ARTP prononcera, à son encontre, les sanctions requises

Comments

comments

Comments
To Top