Technologie

Le téléscope, une solution pour régler le problème de l’observation du croissant lunaire au Sénégal?

Dans les rues, dans les maisons, les fidèles restent sceptiques sur l’harmonie de voir la lune ensemble pour également boucler le mois de Ramadan  au moins une fois au Sénégal. Pourtant au moment où beaucoup peinent à voir le minuscule croissant lunaire, il y a, à côté les moyens techniques voir technologiques  pour déterminer l’astre laiteux,  qui en raison des nuages qui assombrissent le ciel surtout en cette période de saison hivernale, disparaît aussitôt apparue, juste 19 minutes selon la météo.

Télescope astro photographe

Télescope astro photographe

D’ailleurs sur ce point précis, l’association pour la promotion de l’astronomie au  Sénégal montrait la voix que par un procédé de calculs numériques, on pouvait savoir à quelque moment précis, la lune va apparaître et à quel endroit du globe. Et pour mieux étayer les propos, le porte parole du jour rappelait sur la télévision privée  sénégalaise (TFM) que Dieu l’avait déjà dit que la marche des astres se fait par un calcul minutieux, ce qui veut dire que l’on peut déterminer minutieusement le temps de marche de la lune, de sa phase de croissant lunaire jusqu’à ce qu’elle soit une pleine lune.

L’observation du croissant lunaire était prévue vendredi dernier. Le très contesté,  Ahmed Mourchid Iyane Thiam, président de la Commission nationale d’observation du croissant lunaire,  se disait prêt à collaborer avec l’association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie. Et sa Commission est même disposée à se rendre à la corniche de Dakar  aux côtés des astronomes dirigés par Maram Kaïré pour scruter la lune avec un matériel scientifique. Déjà peu avant cet date, hier  entre 00h et 1h du matin, sur les ondes de la RFM, le présentateur informait que la lune a été aperçue à Thiès et ailleurs dans le pays. On ne dérogera pas cette fois ci aussi au deux jours de fête voir trois pour un seul événement, la Korité. Pourquoi alors s’emmêler dans une discorde pour un but commun si l’on dispose d’outils informatiques et numériques performants pour scruter la lune et mettre tout le monde d’accord avec un télescope dernière génération ? On ne se souvient pas des lunettes laser pour voir l’éclipse solaire? La science et les technologies sont déjà annoncées par le livre Saint bien avant les inventions et les recherches!

Comments

comments

Comments
To Top