Contributions

L’Afrique nouvelle puissance numérique

L’Afrique nouvelle puissance numérique

L’Afrique est régulièrement présentée comme le continent au plus fort potentiel en matière de développement de services numériques. Avec plus de 167,68 millions d’internautes et environ 700 millions d’abonnés au mobile, le continent est une véritable mine d’or pour les acteurs du numérique.

L’utilisation d’internet augmente chaque année de façon exponentielle sur le continent africain. Le nombre de connecté africain représente un peu plus de de 15% de la population mondiale d’utilisateurs. A cela s’ajoute les abonnés aux mobiles qui représentent plus de la moitié des 1,125 721 038 milliard d’africains soit 26,5% du taux de pénétration mondiale.

D’ici à 2025 on devrait enregistrer un milliard de smartphones en utilisation sur le continent. Une progression importante qui est aussi à mettre à l’actif des nombreux efforts effectués par les Etats africains pour connecter le continent, notamment avec l’installation de câbles sous-marins ainsi que l’arrivée de la 3G et de la 4G. Pas étonnant que de nombreuses holdings ayant une activité en rapport avec le numérique s’intéressent de plus en plus au continent. « Les télécommunications, et notamment l’Internet constituent un monde parallèle, un espace virtuel qui reflète les même réalités et opportunités que l’espace physique dans lequel nous vivons. Investir dans le numérique c’est investir dans l’avenir et l’Afrique est le continent de l’avenir », explique Paul Midy, CEO de Jovago.com, l’un des principaux acteurs du numérique en Afrique.

La révolution numérique

Ville-Numérique-de-Diamniadio-ATOS

Une Afrique connectée

Malgré de nombreux obstacles, la révolution numérique africaine est bel et bien en marche. L’innovation  technologique est partout présente sur le continent  africain. De l’ouest à l’est, du nord au sud, l’internet et le mobile contribuent de manière significative à l’essor du continent et répondent efficacement à l’amélioration du quotidien des populations.

Du Sénégal au Maroc, du Nigéria au Ghana, Côte d’Ivoire et dans bien de pays africains, chaque jour de nombreux projets numériques voient le jour et mettent davantage en avant le potentiel du continent en la matière. La jeunesse africaine aussi a bien compris les enjeux, désormais ils sont des milliers à se lancer à l’assaut des métiers du numérique ou à promouvoir des startups. En l’espace d’une décennie, le numérique a bien pris racine en Afrique et devrait dans les prochaines années occuper une place plus importante dans le quotidien des populations africaines.

Ismael Kambell

 

Comments

comments

Comments
To Top