Technologie

USAGE DU TELEPAIEMENT, GUICHETS AUTOMATIQUES… : Amadou Bâ invite le Trésor public à moderniser ses instruments de paiement

En visite à la Direction générale de la comptabilité publique et du Trésor, hier, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, a appelé les responsables de ce service à mettre en œuvre, dans les plus brefs délais, des chantiers comme la modernisation des instruments de paiement avec l’usage du télépaiement.
En dépit des bonnes performances réalisées par la Direction générale de la comptabilité publique et du Trésor (Dgcpt) dans la gestion des finances publiques beaucoup d’efforts restent à faire, a noté Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des finances et du Plan. « Il reste d’autres chantiers auxquels je tiens particulièrement et dont la mise en œuvre doit se faire dans des délais réduits, pour que le Trésor joue enfin pleinement son rôle d’acteur de développement », a déclaré le ministre, hier, lors d’une visite de travail à la Dgcpt. Il a ainsi invité la Dgcpt à moderniser ses instruments de paiement, avec l’usage du télépaiement et la mise en place de guichets automatiques du Trésor public, afin de faciliter l’accès de certaines catégories d’usagers à la monnaie électronique.

Etre diligent dans l’exécution des dépenses pour réussir le Pse
Autres chantiers à réaliser, selon Amadou Bâ, c’est la mise en place effective d’un cadre de partenariat avec le secteur public local, l’amélioration des services offerts aux titulaires de comptes de dépôts et autres correspondants du Trésor. A ces défis, s’ajoute le renforcement de l’efficacité de l’Etat actionnaire par la modernisation du fonctionnement des conseils d’administration et des conditions d’exercice des fonctions des représentants de l’Etat et l’amélioration de la qualité des services rendus aux usagers, qui passe nécessairement par le respect des délais de traitement des dossiers de dépense. Toutefois, le ministre reconnaît que ces défis sont lourds de contraintes, mais ils sont porteurs d’opportunités.

Création d’une Agence comptable des grands projets
Pour Amadou Bâ, aujourd’hui, les enjeux de la gestion des finances publiques ont atteint une complexité sans commune mesure avec ceux de la fin des années 90 où le budget d’investissement, d’un montant de 95 milliards de FCfa, se situe en 2015 à 962 milliards de FCfa, soit dix fois plus. Il estime également que la diligence du Trésor public dans l’exécution des dépenses, en toute transparence, est une condition de réussite du Plan Sénégal émergent (Pse). C’est d’ailleurs l’un des objectifs des récentes mutations à la Dgcpt. C’est ce qui explique, rappelle-t-il, la création de l’Agence comptable des grands projets, d’une direction du secteur public local pour accompagner l’Acte 3 de la décentralisation et la mutation du centre informatique en direction.

Daouda Sembène, directeur de la Comptabilité générale et du Trésor public, indique, pour sa part, que ses services comptent orienter leur action vers quatre axes: l’amélioration de la qualité comptable, des prestations de services publics, de la promotion des nouveaux métiers du Trésor ; le recouvrement des créances contentieuses, le suivi du secteur public et parapublic, la gestion du portefeuille de l’Etat et de la trésorerie et la modernisation de la Dgcpt. Selon M. Sembène, le contrat de performance proposé à la signature du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, va sceller un nouveau pacte de collaboration qui orientera encore plus et mieux les actions de la Dgcpt vers l’efficacité. Cependant, il promet de faire face aux défis liés à la gestion des finances des collectivités locales, du secteur parapublic, du réseau des postes comptables diplomatiques et consulaires, de la dette publique, de la modernisation de l’informatique au Trésor et de la connexion du Trésor aux nouveaux systèmes de paiement de l’Uemoa.
L’accomplissement de ces missions requiert des moyens financiers à mobiliser pour rendre opérationnelles, en termes de locaux et d’équipement, les directions de l’informatique, du secteur public local, du parapublic, etc., a ajouté M. Sembène.
Le Trésor et la Douane appelés à dépasser leur différend et à collaborer
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a profité de sa visite à la Direction générale de la comptabilité publique et du Trésor (Dgcpt) pour appeler les travailleurs de cette administration et celle des Douanes à collaborer. Cela fait suite à un différend entre les deux services et qui serait lié à un quitus fictif. « C’est un problème dépassé. La Douane et le Trésor sont une seule administration. Nous partageons le travail. La Douane se charge de la liquidation, et le Trésor du recouvrement à travers une seule application qui est Gaïndé », explique le ministre. Selon lui, qu’il y ait des problèmes, c’est tout à fait normal et naturel. Il appartient, dit-il, à son département d’apporter des éléments de réponse pour permettre à notre pays d’avoir un système fiscal transparent.
« Nous entretenons d’excellentes relations avec tous les autres services du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan tels que la direction des douanes », souligne le directeur général de la comptabilité publique et du Trésor, Daouda Sembène. « Nous avons échangé avec notre ministre de tutelle sur sa vision qui est de travailler dans un contexte d’efficacité et d’émergence. Nos services se tiennent prêts pour l’accomplissement de cette mission », soutient le patron de la Dgcpt.

Plus de 800 milliards de FCfa mobilisés au premier semestre 2015
En termes de mobilisation de ressources financières pour l’année en cours, plus de 800 milliards de FCfa ont été déjà recouvrées, d’après le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ. Cependant, il indique que des efforts sont à faire. « Beaucoup de défis sont à relever en recouvrement. Car les besoins du pays sont immenses. L’Etat compte d’abord sur ses administrations financières pour le financement de ses projets », souligne le ministre. Selon lui, il y a des marges de progression et les différents services en sont conscients.

Avec le Soleil 

Comments

comments

Comments
To Top