Actu Web

Hulo Guillabert, fondatrice de la maison d’édition Diasporas Noires “L’édition numérique peut être une bouée de sauvetage pour l’Afrique”

Les rendez-vous de l’Afrique consciente

La promotion de l’édition numérique peut permettre de résoudre les difficultés auxquelles le continent africain se trouve confronté dans le domaine du livre, selon Hulo Guillabert, directrice générale et fondatrice de la maison d’édition Diasporas Noires.

“L’édition numérique peut être une bouée de sauvetage pour l’Afrique (…), si on veut faire en sorte que nos bibliothèques ne brûlent pas (…), en éditant nous-mêmes nos livres et écrivant nous-mêmes nos histoires”, a-t-elle déclaré au cours d’un panel organisé samedi, à Dakar, sur le thème “L’Afrique numérique”.

Selon Hulo Guillabert, les technologies de l’information comme Internet constituent “un renouveau de l’oralité”, que l’Afrique doit saisir émerger.

“Internet est devenu une arme qu’il faut savoir utiliser pour mobiliser autour de causes nobles “, a pour sa part recommandé Aboubacar Sadikh Ndiaye, expert en stratégie 2.0 et cyberactiviste, intervenant au cours du même panel.

Il a évoqué, dans sa communication, le développement, de plus en plus, d’une conscience citoyenne chez les jeunes africains, à travers notamment les réseaux sociaux.

Pour Mohamed Diop, juriste, il s’agit d’insuffler aux Africains “la culture de la cybercriminalité”, face à leur “frilosité et leur manque de confiance” dans l’utilisation des TIC, avant d’insister sur l’importance de mettre l’accent sur des stratégies nationales de cybercriminalité.

Ce panel était organisé par LEGS-Africa, Diasporas Noires Editions, le Monument de la Renaissance et la Librairie Athéna. Il est le premier d’une série intitulée “Les rendez-vous de l’Afrique consciente”.

Avec APS

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top