Actu Web

Pse-j: 95% des jeunes lauréats maitrisent les outils des TIC

Programme sénégalais pour l’entreprenariat des jeunes

La phase pilote du Programme sénégalais pour l’entreprenariat des jeunes (Pse-J) a été lancée, hier, à l’Ucad II. Une occasion saisie par le Pr Aminata Sall Diallo, chef du Pse-J, d’inviter les 1.000 lauréats au patriotisme économique.
Dans le cadre de la réforme phare du Plan Sénégal émergent (Pse) intitulée « Alignement des formations de l’enseignement supérieur sur les besoins économiques », la phase pilote du Programme sénégalais pour l’entreprenariat des jeunes (Pse-J) a été lancée, hier, à l’Ucad II de Dakar. Le Pse-J, destiné aux jeunes diplômés porteurs de projets, vise à former des entrepreneurs managers capables de s’insérer dans le secteur de leur choix et de booster la croissance en renforçant le tissu économique des Pme- Pmi. Au terme d’un processus très sélectif, sur 8.000 demandes reçues, 1.000 lauréats ont été retenus. Ces candidats présélectionnés, précise-t-on, seront formés en entrepreneuriat et dans des domaines transversaux, avant d’intégrer l’incubateur pour le développement de leurs projets d’entreprise personnels.

La formation est capitale et l’accompagnement essentiel

Après la période d’immersion, la couveuse leur permettra de mettre en œuvre leur projet avec un pool d’experts qui va les accompagner, et elle supportera les risques associés à la mise en œuvre. Selon le Pr Aminata Sall Diallo, l’objectif stratégique du Pse-J est de développer les compétences pour la productivité et le développement du Sénégal. « Le Pse-J, ce n’est pas seulement un programme, mais des valeurs de patriotisme économique, un engagement de tous. C’est pourquoi je demande à tous les lauréats d’épouser les valeurs du patriotisme économique », a lancé Mme Diallo.

L’autre valeur, a-t-elle ajouté, c’est l’équité territoriale. « La formation est capitale et l’accompagnement essentiel. Soyez rassurés que nous ne ménagerons aucun effort à vous former et vous accompagner. Nous ne vous lâcherons pas. Vous pouvez compter sur nous », a dit la coordonnatrice du Pse-J à l’endroit des lauréats. Elle a précisé que le choix des 1.000 lauréats a été fait dans la plus grande transparence puisque toute la procédure a été entièrement dématérialisée.

Le Pse-J, a soutenu Ibrahima Guèye, secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, constitue un des premiers projets du Pse qui commence à produire des résultats. « Le Pse est notre référentiel unique. Dans ses différentes modalités figure l’alignement de la formation aux besoins de notre économie. C’est dans ce cadre qu’est né le Pse-J», a-t-il expliqué.

95 % ont une maitrise totale des Tic

Faisant le rappel des résultats de la sélection des candidats, Franck Tognini a indiqué que 60 % des candidats ont une mention. « 60 % des candidats ont un niveau Bac plus 2 ou 3. 25 % ont Bac plus 5. 80 % ont déjà fait un stage. 95 % ont une maitrise totale des Tic », a-t-il révélé. Quelques lauréats ont, dans un film, fait la présentation de leur projet. L’agriculture, l’agroalimentaire, la pêche, l’élevage, la logistique, l’habitat, les Tic, les mines et le tourisme sont les secteurs ciblés par le Pse-J.

Avec le Soleil 

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top