Technologie

Pour dénoncer la corruption, des hackers s’attaquent aux sites Internet du gouvernement d’Afrique du Sud

Hacker

(CIO Mag) – Dans un article publié sur le site d’information Zataz.com, le journaliste nommé Damien Bancal révèle une série d’attaques informatiques d’envergure dont a été victime le gouvernement d’Afrique du Sud à travers le ministère des Communications et le ministère de l’Eau. La Tanzania Telecommunications Company, société de téléphonie mobile, a également été touchée par cette attaque revendiquée par un groupe de pirates informatiques réunis sous la bannière de « World Hacker Team », l’équipe mondiale de hackers.
Identités, mots de passe, mails, numéros de téléphones, comptes privés, et bien d’autres informations à caractère personnel ont été publiés par ces hackers en guise de protestation contre la pollution provoquée par l’entreprise Monsanto, et la corruption qui s’en suit.
Dans son article, Damien Bancal, spécialiste des sujets liés à la cyber-sécurité et au cyber-crime, révèle, photo à l’appui, une dizaine de bases de données copiées, attestant de ce que les sites internet des ministères concernés et l’opérateur télécoms ont bel et bien été infiltrés par ces cyber-manifestants.

Anselme Akéko

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top