Actu Web

Sénégal : Vers la mise en place d’un centre National de lutte contre la cybercriminalité

Pape Assane Toure

Dès qu’une personne utilise internet on peut dire qu’elle est exposée à la cybercriminalité. Ainsi, il est nécessaire que tout pays ait une disposition de lutte contre ce banditisme qui sévit sur la toile. Pape Assane Touré, lors d’un entretien accordé au quotidien Le Soleil, a annoncé que le Sénégal aura bientôt un Centre national de lutte contre la cybercriminalité.

Le Forum international de la cyber-sécurité (Fic) qui vient de prendre fin à Lille, France, a permis au secrétaire général adjoint du gouvernement de revenir sur l’état actuel de la cybercriminalité au Sénégal.

En effet, il faut noter que notre pays est leader en Afrique, dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité. D’abord, une loi sur la cybercriminalité a été adoptée depuis le 24 janvier 2008. Ensuite, une loi sur la protection des données à caractère personnel. Enfin, une loi sur les droits d’auteur et les droits voisins ainsi que leurs décrets d’application.

[tabs type=”horizontal”][tabs_head][tab_title][/tab_title][/tabs_head][tab]« Dès 2008, nous avons senti la nécessité de mettre en place un cadre juridique intégral qui concerne tous les secteurs.Sur le plan judiciaire, les magistrats ont commencé à mettre en œuvre ce dispositif sur le terrain. La police nationale est dotée d’une brigade spéciale de lutte contre la cybercriminalité.La gendarmerie est en train de mettre en place un laboratoire d’investigations pour contrecarrer ce phénomène. La commission des données à caractère personnel est fonctionnelle depuis trois ans. Son rôle, c’est de protéger la vie privée des Sénégalais dans le cyberespace.»[/tab][/tabs]

Pour le spécialiste du cyber-droit, il manquait un dispositif opérationnel. Cependant, de ce point de vue, il y a une bonne nouvelle car le président de la République vient de donner des instructions au Premier ministre pour l’introduction dans le circuit d’un texte portant création d’un centre national de lutte contre la cybercriminalité.

Le rôle de ce centre

Ce centre ne sera pas une structure d’investigations comme la brigade spéciale policière. Ce sera une structure de renseignement, de veille et de prospective qui sera chargée de sensibiliser les populations et de former les acteurs. Ce centre national servira aussi de plateforme de coordination des activités liées à la cybersécurité au Sénégal.

[highlight]Article à Lire – Cybercriminalité; Les internautes Dakarois , des proies faciles [/highlight]

D’après monsieur Touré cela permettra à la communauté internationale d’avoir plus de confiance en nous. Il nous donnera l’occasion d’être plus visible et de disposer d’instruments plus efficaces pour lutter contre cette menace sur la sécurité des réseaux et le développement de la société de l’information.

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top