Technologie

Le Sénégal va se doter d’une structure nationale de cybersécurité

A Cuban citizen checks Facebook at a cyber place in Havana on June 4, 2013. The government opened today 118 places with full internet access in 334 computers with a cost of 4,50 dollars per hour. This is the first time that Cubans have full access to internet.   AFP PHOTO/str

Le Sénégal envisage de créer une “structure nationale de cybersécurité”, pour faire face à cybercriminalité, a annoncé, mardi, le ministre des Postes et des Télécommunications, Yaya Abdoul Kane, sans donner plus de détails.

“L’une des premières mesures que nous envisageons de prendre, est la création d’une structure nationale de cybersécurité”, a-t-il annoncé, sans plus de détail, à l’ouverture d’une rencontre régionale sur la cybersécurité.

Les missions de cette structure vont “s’articulent autour des activités de lutte contre la cybersécurité, la gestion des incidents informatiques, l’information pour les autorités et les pouvoirs publiques”, a précisé M. Kane.

Le ministre des Postes et Télécommunications a par ailleurs appelé à l’élaboration et la mise en en œuvre d’une “stratégie nationale de cybersécurité” qui assurerait “une coordination des actions de lutte contre la cybersécurité”.

Le Sénégal dispose déjà d’une Brigade de lutte contre la cybercriminalité, d’un groupe opération d’enquêteurs spécialisés et d’une équipe chargé d’analyses stratégiques sur la cybercriminalité, a rappelé le ministre.

“Face aux conséquences désastreuses des cyberattaques sur les systèmes d’information sensibles des organisations publiques et privées, la coopération internationale joue un rôle déterminant dans le partage d’informations et la sensibilisation sur les meilleurs pratiques”, a souligné Yaya Abdoul Kane.

L’ambassadeur de Pays-Bas, Theo Peters, dont le pays participe à l’organisation de cette conférence régionale, a pour sa part plaidé pour une coopération nationale, régionale et internationale, compte tenu de “la globalité” et de “la complexité” de la problématique de la cybersécurité.

“Nous sommes heureux de confirmer que nous allons soutenir le Sénégal dans ses efforts visant à développer sa stratégie nationale, en mettant à sa disposition des assistants techniques”, a indiqué Theo Peters.

(Source : APS 12 avril 2016)

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top