Contributions

Les Hi-tech prennent de l’ampleur dans l’évènementiel au Cameroun

digital-thursday

C’est le constat fait par le leader panafricain de la réservation d’hôtels en ligne, Jovago.com qui souligne de nombreuses avancées depuis quelques années.

C’est devenu la panacée de bon nombre d’acteurs de l’écosystème numérique du pays. Il ne se passe plus une semaine au Cameroun sans qu’on parle de rendez-vous des acteurs du web. Fora, conférences, soirées de réseautage ou encore cérémonies de récompenses, tout est fait pour réunir au maximum la nouvelle graine d’entrepreneurs du Cameroun.

Douala est la capitale par excellence de ces rendez-vous numériques. Capitale économique du Cameroun, la ville est également un pôle très important pour des rencontres d’affaires. On dénombre plusieurs évènements qui se tiennent dans cette ville et qui bénéficient surtout d’un soutien aussi bien des acteurs du web que du gouvernement.

Parmi cette multitude d’évènements organisés si et là, seuls quelques initiatives ont réussi à avoir le vent en poupe. Elles ont réussi à se positionner comme des rendez-vous majeurs qui apportent une plus-value aux acteurs du numérique.

Le Digital Thursday, figure parmi ces rendez-vous rassembleurs. Premier véritable salon numérique du pays, le Digital Thursday réuni tous les acteurs (promoteurs, web designer, social digital manager etc,) exerçant au pays pour partager ce que les anglo-saxons appellent les “best practices”. La New African Network fait également partie de ces évènements qui réussissent à mobiliser de nombreux acteurs du secteur.

journees-nationales-de-l-economie-numerique-cameroun

journees-nationales-de-l-economie-numerique-cameroun

Outre ces deux rendez-vous majeurs, on trouve également des évènements comme les Journées Nationales de l’Economie Numérique (JNEN) organisées récemment par le ministère en charge des postes et télécommunications.

Qu’est-ce qui peut expliquer cette recrudescence des technologies innovantes dans le paysage évènementiel au Cameroun?

Il y a plus de 10 ans encore, internet était considéré comme “une affaire des autres” ou encore “des occidentaux”, on le considérait comme un endroit d’arnaque et les services n’étaient pas accessibles au commun des camerounais. La mondialisation a obligé toutes les nations à s’arrimer aux nouvelles exigences du marché.

Il n’est plus envisageable de parler d’une actualité sans utiliser l’outil internet qui est devenu une sorte de plateforme obligatoire.
L’arrivée de multinationales sur le territoire a changé le cours des choses. Grâce aux investissements faramineux consentis pour développer le web, ces mastodontes de l’économie numérique ont réussi à bousculer les habitudes des camerounais.

Simon Mbelek

Comments

comments

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Hi-tech prennent de l’ampleur dans l&...

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top