Actu Web

Niger : un SMS suffit pour irriguer une plantation

Télé-irrigation-460x300

Grâce à une application développée par la société Tech-Innov, il est désormais possible aux maraichers nigériens d’irriguer leurs cultures à distance, à partir de leur téléphone portable.

Un SMS ou une commande vocale envoyée à la base de données via le réseau GSM suffit pour déclencher l’irrigation au moyen d’un système alimenté à l’énergie solaire et composé d’appareils d’irrigation et d’un système d’exhaure.

Cette innovation représente un espoir pour les jardiniers, horticulteurs et maraichers du Niger et de l’Afrique qui ont là, l’occasion de se défaire de la pénibilité du travail d’irrigation. Confier cette tâche au système de télé-irrigation libère plus de temps et de force pour les autres activités de la chaîne de valeur agricole. C’est donc à juste titre que ce système de télé-irrigation figure parmi les applications africaines les plus innovantes.
Petit bémol cependant, le coût : 2 800 000 FCfa, que beaucoup trouvent onéreux. A SciDev.net, Mamane Abdou Kané, l’inventeur nigérien, a expliqué que cet investissement est unique et avantageux comparativement à ce que les cultivateurs dépensent annuellement (environ 2 500 000 FCFA) pour irriguer leurs champs.
En plus, le système offre d’autres services à forte valeur ajoutée. Le jardinier connecté au réseau reçoit en temps réel sur son téléphone portable un bulletin météorologique qui lui fournit toutes les informations sur les précipitations, la vitesse du vent, etc. Une centaine de maraichers seraient déjà connectés à ce système de télé-irrigation.

Anselme Akéko

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top