Technologie

Cybercriminalité et gouvernance dans les TIC, l’UA s’arme à Bamako

union-africaine-et-tic

Pour combattre la cybercriminalité sur le continent africain déjà stipulé dans la Convention de l’UA sur la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel ,il s’est tenu à Bamako le vendredi 16 septembre dernier, la première session extraordinaire du comité technique spécialisé de l’Union Africaine sur la communication et les TIC.

Lire notre article sur la Convention de l’UA sur la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel

Cette rencontre a réuni les ministres de l’UA en charge des télécommunications et des TIC, le Directeur exécutif de Smart Africa Hamadoun I. Toure, le ministre de l’Economie Numérique et de la Communication du Mali, Me Mountaga Tall en présence de la commissaire chargée des infrastructures et de l’énergie de l’UA, Mme Ilham Ibrahim.

Les travaux concernaient l’adoption du projet de Déclaration de leur organisation sur la gouvernance de l’Internet et des échanges sur les corrélations entre TIC et les autres domaines de la vie économique et sociale des Etats, ont aussi étaient abordées.

Pour Mme Llham Ibrahim les TIC sont un catalyseur des relations et coopérations entre les Etats et un volet important pour le développement du continent. Mme Llham Ibrahim a aussi exhorté les Etats à ratifier la convention de l’UA sur la cybersécurité et la protection des données personnelles.

Rappelons également que la Convention de l’UA sur la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel est divisée en 4 chapitres :

  • Chapitre 1 : les transactions électroniques
  • Chapitre 2 : la protection des données à caractère personnel
  • Chapitre 3 : promotion de la cybersécurité et lutte contre la cybercriminalité
  • Chapitre 4 : dispositions finales.

Au sein des travaux, une information de taille a été soulignée par le Ministre Me Mountaga Tall : L’apport des TIC au Mali a permis de relever le taux de croissance du PIB à 6% en 2015 et les enjeux pour pérenniser la politique de l’Etat du Mali en la matière sont cruciaux.

 

Au final, tout ces travaux seront soumis au prochain sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine prévu en janvier 2017 à Addis Abeba.

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top