Accueil

Wikitribune, « gardiens de l’information » de Wikipedia

credit photo : france24

Après Wikipedia, très grande encyclopédie en ligne, disponible dans plusieurs langues, avec des millions de visites par jour, les internautes ont désormais à côté Wikitribune dont l’objectif est de lutter contre la publication de fausses informations sur la toile.

Depuis 2001, des milliers des milliers de contributeurs à travers le monde publient et modifient chaque jour des articles encyclopédiques à travers la plateforme mise en ligne par l’homme d’affaire américain Jimmy Wales.

Actuellement la lutte contre les fausses informations fait partie des grands combats de, presque, tous les géants du web.

En conséquence, Wikitribune veut proposer un journalisme basé sur des faits avec des articles rédigés et vérifiés par « des gardiens de l’information », comme les appelle le fondateur qui déclare que « l’information est cassée et nous pouvons la réparer ».

D’après Rfi qui rapporte les propos de Jimmy Wales sur le principe de fonctionnement du site : « les articles seront signés, « sourcés » et vérifiés par des journalistes professionnels ainsi que par des membres de la communauté qui travailleront sur un pied d’égalité et côte à côte ».

Ainsi, l’information fournie sur le site sera authentifiée collectivement par des journalistes, particuliers, témoins, lanceurs d’alerte et contributeurs spécialisés.

« Une actualité vérifiable mais traçable, qui donnera accès aux sources utilisées par les journalistes pour élaborer leurs articles, comme la publication intégrale de leurs entretiens, les identités des personnes interviewées ou les circonstances dans lesquelles les reportages ont été réalisés. », précise radio France internationale.

Cependant, c’est il y a une contradiction à ce niveau car « l’un des premiers devoirs et droits d’un journaliste : celui de protéger ses sources, en garantissant, par exemple, l’anonymat complet des personnes en cas de danger pour leur vie. »

 

Comments

comments

Comments
To Top