Les encours de crédits totaux sont en hausse de 16,6% tirés par les crédits interbancaires, indique le rapport. Qui renseigne dans la foulée que les encours de ressources suivent la même tendance haussière et enregistrent un accroissement de 20,3%.

Aussi, note le document, les parts de marché de Boa Sénégal sont de 6,1% pour les emplois contre 5,6% en 2018 et 8,1% pour les ressources contre 7,2% un an auparavant.

A l’en croire, le Produit net bancaire est en repli de 12,4% sous l’effet de la baisse des commissions. En effet « sur la même période en 2019, une opération exceptionnelle avait pesé pour 25% dans l’évolution des commissions. Hors éléments exceptionnels, la tendance est la même que l’année dernière ».

Lire aussi l’article : Panne informatique à la BOA: la situation est revenue à la normale

Le coût du risque s’améliore de 0,9%, informe le rapport de la Boa. Lequel explique que ceci est la résultante de la qualité du portefeuille. Dans le même sens, le document relève que le résultat brut avant impôts connait une baisse de 27,7% et que cela est, entre autres impacté par la baisse du Pnb et la hausse des charges de fonctionnement consécutive à une augmentation des dotations aux amortissements.

« Il faut signaler que plusieurs dossiers sont en attente de mise en place, les clients attendant d’avoir de la visibilité sur la période probable de sortie de crise. Ces mises en place vont impacter le Pnb sur les prochains trimestres », précise la banque.

Bassirou MBAYE Lejecos 

Comments

comments