Des milliers de comptes Facebook sont créés sans que les vraies personnes concernées, celles que leurs identités sont utilisées, ne soient au courant, autrement, on ne les informe pas. Dès lors, ce sont les personnages publics qui sont les plus touchés par ce manège.

Il est très rare de voir la victime effectuer des démarches afin d’identifier celui qui se trouve derrière cette usurpation d’identité.

Lire l’article : Comment Facebook peut détruire votre vie

anna semou faye policeCependant, ce n’est pas le cas avec l’ex directrice générale de la Police nationale, Anna Sémou Faye.

En effet, une page Facebook, créée sous ses prénoms et nom, avec son image comme photo de profil, est utilisée par une personne qui envoie des messages et poste des commentaires “visiblement destinés à la mettre en mal avec les autorités sénégalaises.”

D’après le journal Le Témoin, l’actuelle ambassadrice du Sénégal en Guinée a découvert la manœuvre grâce à certains parents. Son avocat rapporte que madame Anna Sémou Faye est très affectée par cette affaire mais ne compte pas se laisser faire. C’est pourquoi elle va déposer une plainte contre x.

Lire l’article :Comment sécuriser son compte Facebook