La société de téléphonie, Orange, va bientôt mettre sur pied une « école » pour les encadrer. La révélation a été faite par la responsable RSE. D’après Rokhaya Solanje Ndir, interrogée par le site CIO MAG,  une « Sonatel Academy » sera lancée dans « quelques jours » en présence du directeur général notamment. L’initiative a pour « ambition de contribuer à la formation des jeunes dans le domaine du numérique.

En clair, les jeunes porteurs d’idées d’entrepreneuriat pourront « bénéficier d’une formation gratuite sur un cycle complet de manière à leur donner des compétences numériques, en terme d’entrepreneuriat aussi pour que, demain, s’ils souhaitent développer leurs start-up, incuber des entreprises, qu’ils puissent le faire », précise Rokhata Solange, la responsable RSE de Orange Sénégal.

Lire aussi l’article : Subvention globale de 4,8 milliards pour les ENO : le FDSUT place l’UVS sur les rampes de l’émergence numérique

Le dispositif a été développé en collaboration avec le ministère en charge de la formation professionnelle pour « enrichir le catalogue des formations professionnelles proposées aux Sénégalais surtout aux jeunes qui n’ont pas le Bac  », explique encore celle qui assure le volet « économie et écosystème numérique » à la Sonatel.
Elle s’exprimait  en marge de la première édition des « Mardis du Numérique » initiés par l’African Performance Institute, une association lancée par des acteurs du secteur pour la promotion du commerce électronique et la dématérialisation dans les administrations publiques en Afrique.

 

Comments

comments