Télécommunications

Evaluation du Free Roaming en Afrique : Les régulateurs en conclave en Guinée

Photo de groupe de l'atelier d'évaluation de la mise en œuvre du Free Roaming en Afrique de l'Ouest

Le Directeur Général de l’Autorité de Régulation de Télécommunications et des Postes (ARTP/Sénégal) prend part à Conakry, ces jeudi 10 et vendredi 11 août 2017, à un atelier d’évaluation de la mise en œuvre du Free Roaming en Afrique de l’Ouest.

 

  1. Abdou Karim SALL, sans doute ; principal Maître d’œuvre de cet ambitieux projet, sous la bannière du Sénégal ; est accompagné de ses collaborateurs M. Kalidou Gaye, Directeur Juridique et du Contentieux ; M. Ousmane Ndiaye, Directeur de la Stratégie et de la Prospective et M. Boubacar Kambel Dieng, Chef du Service Communication.

 

Ce jeudi, à l’ouverture de cet atelier sous la présidence de Madame Kanny DIALLO, Ministre du Plan et de la Coopération, représentant du gouvernement guinéen, le DG de l’ARTP avait à ses côtés ses homologues régulateurs de la Guinée, Antigou CHÉRIF ; du Mali, Cheick Sidi Mouhamed MINAGA et de la Côte d’Ivoire, Bilé DIÉMÉLÉOU ainsi que El Hadji Mamane LAMINOU, Secrétaire Exécutif de l’ARTAO (Association des Régulateurs des Télécommunications en Afrique de L’ouest).

Abdou Karim Sall Directeur Général de l'ARTP

Abdou Karim Sall Directeur Général de l’ARTP

 

Hôte de cette « toute première rencontre » d’évaluation du Free Roaming, depuis le lancement effectif du projet, le 31 mars 2017, le DG de l’Autorité de Régulation des Postes et des Télécommunications (ARPT) de la Guinée, M. Antigou CHÉRIF a notamment exprimé « sa profonde gratitude à l’endroit de M. Abdou Karim Sall pour non seulement l’implémentation et le suivi du projet en question, mais aussi la mobilisation et les efforts consentis dans le cadre de la mise en œuvre du Free Roaming dans l’espace CEDEAO ».

La tenue de cet atelier répond, en effet, à une exigence du protocole d’accord d’Abidjan signé le 28 novembre 2016 quant à l’évaluation à « mi-parcours » afin d’améliorer le Free Roaming et de procéder à son extension aux autres pays de la sous-région

Quelques participants à l'atelier d'évaluation du Free Roaming en Guinée

Quelques participants à l’atelier d’évaluation du Free Roaming en Guinée

.

Pour rappel, depuis plus de quatre (4) mois, le Free Roaming est effectif dans cinq (5) des sept (7) pays signataires du protocole d’accord d’Abidjan.

Il s’agit notamment du Sénégal ; pilote du projet, de la Guinée Conakry, du Mali, du Burkina Faso et du Togo.  La Côte d’Ivoire attend toujours. De même que la Sierre Leone. Tout dernièrement, le Benin a manifesté son intérêt d’intégrer le cercle. Pour le moment, « des résultats salutaires sont enregistrés », se félicite le DG de l’ARTP.  Mais des efforts restent à faire, de même que des défis à identifier et à surmonter.  Justement, la rencontre de Conakry, qui s’étale sur deux (2) jours, va offrir aux participants cette belle opportunité.

Sont donc attendues, au sortir de cet atelier sous régional, des recommandations utiles et pertinentes susceptibles d’aider les consommateurs à mieux comprendre le projet du Free Roaming et ses nombreux enjeux dans le cadre de l’intégration entre pays au sein de l’espace CEDEAO.

Le Free Roaming, à terme, va donc booster tous les efforts consentis vers un marché commun ouest-africain, faciliter la libre circulation des biens et des services et surtout améliorer le contrôle de la sécurité pour nos États.

NB :

Ce jeudi, à l’issue de la rencontre, le Directeur Général de l’ARTP, M. Abdou Karim SALL, va faire face à la presse guinéenne pour un bilan partiel du Free Roaming mais aussi dresser des perspectives.

Comments

comments

Comments
To Top