Economie Numerique

ATDA 2017 : Un Sommet international dédié au numérique africain

ATDA 2017 : Un Sommet international dédié au numérique africain

Du 25 au 27 octobre, Bercy accueillera les Assises de la Transformation Digitale en Afrique. Plusieurs dizaines de décideurs africains et européens de haut niveau sont attendus. Au menu des échanges, coopération, l’entreprenariat et l’innovation en vue du 4ème Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements UE/UA.

Paris, France, 20 septembre 2017/ Le Centre de Conférence Pierre Mendès France de Paris-Bercy s’apprête à accueillir la sixième édition des Assises de la Transformation Digitale en Afrique (www.lesatda.com), les 25, 26 et 27 octobre 2017, sur le thème « Coopération, entrepreneuriat et innovation, trois piliers au cœur de la transformation numérique ».

A un mois du sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements de l’Union Africaine et de l’Union Européenne à Abidjan (29-30 novembre), le magazine panafricain CIO Mag, en partenariat avec la Direction Générale des Entreprises (DGE), réunira les principaux acteurs privés et décideurs publics de l’écosystème numérique africain pour débattre des enjeux auxquels le continent doit faire face dans la construction de son destin numérique. Pour ce faire, le Comité d’organisation des ATDA 2017 a retenu 12 thématiques couvrant la quasi-totalité des préoccupations des acteurs locaux et internationaux de la transformation numérique de l’Afrique (voir annexe).

Cette année, l’Union européenne et l’Union africaine ont inscrit dans leur agenda une meilleure redéfinition de la coopération avec une priorité donnée au secteur numérique. Cette volonté à la fois commune et inédite de placer le numérique au cœur des accords constitue une opportunité réelle pour les acteurs du numérique pour justement inviter l’UE, via le Fonds européen de développement qui consacre plus de 30 milliards d’euros d’investissements à la coopération en Afrique, à s’orienter vers de nouveaux mécanismes de financement.

Durant 3 jours, délégations ministérielles, agences du numérique, entreprises, opérateurs télécoms, bailleurs de fonds, startups, experts et IT Managers échangeront sur la feuille de route à proposer lors de ces négociations pour une meilleure orientation des investissements de l’UE.

« C’est un espoir pour tout un écosystème à la recherche de légitimité et d’ancrage dans une économie qui laisse peu de place à l’innovation et à une jeunesse qui, malgré les innombrables inhibitions, tentent d’exister », explique Mohamadou DIALLO, du comité d’organisation des Assises.

Pour sa part, Neven Mimica, Commissaire européen en charge de la Coopération internationale et du Développement, prévoit « d’améliorer le soutien aux technologies et services numériques en Afrique, en favorisant les actions visant à assurer l’accès à une connectivité haut débit abordable et sécurisée et à l’infrastructure numérique ».

Lire aussi : Le sommet de l’UA de Kigali est aussi technologique avec Smart Africa

En tant que pays hôte de ce sommet UE/UA, la Côte d’Ivoire compte faire de la promotion du numérique, un des atouts du continent. « On ne peut pas imaginer un développement de notre continent sans les TIC. Pour accélérer la croissance économique, pour créer des emplois et pour améliorer la qualité de vie de nos concitoyens africains, le numérique s’avère être un levier puissant. L’enjeu pour nous sera de savoir profiter au maximum de ces opportunités nouvelles », déclare M. Bruno Koné, ministre ivoirien de la Communication, de l’Économie numérique et de la Poste.

Les ATDA 2017 se prolongeront le 28 novembre à Abidjan, en marge du sommet UE-UA, pour une journée d’échange et la conclusion. En attendant, rendez-vous est pris pour le 25 octobre avec tous les acteurs de l’économie numérique africaine et afro-optimistes et/ou talents issus de la diaspora.

Un livre blanc sur la synthèse du Digital African Tour sera publié à l’occasion des Assises.

Source : Lesatda.com

Comments

comments

Comments
To Top