Télécommunications

ATEL–MALI, le nouvel opérateur de télécommunication est opérationnel

Atel Mali

ATEL – Mali, votre nouvel opérateur : Mobile, Fixe et Internet, est opérationnel depuis le lundi 16 Octobre 2017. Cette date marque le démarrage effectif des tests d’appel sur le nouveau réseau ATEL dont les activités commerciales démarreront d’ici la fin de l’année 2017, selon les responsables de la société. Afin de s’assurer que les dispositions préliminaires sont prises en compte, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, a visité lundi, les installations techniques de dernière génération.

La cérémonie a eu lieu dans les locaux en construction du futur Siège social de ATEL-Mali SA à l’ACI 2000, en présence du président du Groupe, Apollinaire Compaoré, du directeur général d’ ATEL – Mali SA, Souleymane Diallo, du DG de la BSIC, la banque partenaire et du secrétaire général de l’AMRTP.

C’est aux environs de 14 heures que le ministre Touré est arrivé au siège d’ATEL SA, situé entre le Bureau du Vérificateur général, Atlantique Assurance et l’Autorité Malienne de Régulation de Télécommunications/Tic et des Postes (ARMTP). A terme, le futur siège sera un immeuble à quatre niveaux, qui abritera également l’agence commerciale principale.

A son arrivée, le ministre a été accueilli par le président Apollinaire Compaoré, ses proches collaborateurs et les représentants de Huawei Technologies : équipementier et partenaire stratégique d’ATEL – Mali dans l’accomplissement de ce projet. Ensuite, les techniciens ont donné au premier responsable du Département, des explications sur les antennes réseau situé sur le pylône du site nodal d’une hauteur de 60 mètres avant de visiter les salles du réseau d’énergie et du cœur du système (Data Center).

Très rassuré de la qualité des installations et de l’état d’avancement des travaux, le ministre accepte de passer le premier appel test avec le président du Groupe ATEL – Mali. Pour être sûr que le réseau fonctionne à merveille, il a ensuite appelé son conseiller technique, Assana Diawara qui était en service à la Cité administrative.

« Félicitation président ! C’est bien. Le test est concluant », murmurera-t-il, visiblement très heureux. Interrogé, il répondra : « C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime dans la mesure où ATEL a tenu promesse. La société avait promis d’effectuer l’appel test, à cette date et cela a été concluant. Nous nous en réjouissons. Le matériel est de bonne qualité et sécurisé ». ATEL – Mali SA a promis aussi de démarrer les activités commerciales au mois de décembre 2017, a t-il ajouté.

L’arrivée de cet opérateur était attendue par les Maliens et les autorités pour réduire le chômage des jeunes et contribuer au développement socio-économique de notre pays. « Nous espérons que le processus suivra son cours d’ici la fin de l’année, et qu’ ATEL jouira pleinement de la licence qui lui a été attribuée en 2013 », a-t-il dit. En outre, la structure, selon lui, permettra « de créer des emplois, de rendre le marché plus attrayant. Le trésor public comme le Fonds d’accès universel auront plus de ressources », s’est réjoui Arouna Touré.

 

ATEL a reçu, en mai dernier, des équipements techniques de dernière génération de l’équipementier chinois Huawei. Ce géant des télécommunications est chargé de la construction du réseau télécom d’ATEL – Mali SA à travers le pays, conformément au contrat clé en main, signé avec l’équipementier.

Le directeur général, Souleymane Diallo, ajoutera: « Nous sommes en mesure d’offrir des services de téléphonie mobile, fixe et internet à l’ensemble de la population malienne ». L’objectif visé, selon lui, est d’amener les services de qualité à des tarifs abordables pour l’ensemble de la population. Une exigence sur laquelle les autorités de tutelle sont très regardantes.

Cheick M. TRAORÉ

Source : l’Essor

Comments

comments

Comments
To Top