Technologie

Cameroun: création et viabilité des startups, 40 jeunes formés dans les TIC

Une formation s’est déroulée à l’intention d’une quarantaine de jeunes camerounais évoluant dans le domaine des TIC à Yaoundé sous l’égide du Centre d’Analyse et de Recherche sur les Politiques économiques et sociales du Cameroun (camercap-Parc). Les travaux ont été meublé par des communications et échanges entre des mentors et les participants. Des startupers confirmés ont partagé leurs expériences avec les jeunes débutants.

Une formation s’est déroulée à l’intention d’une quarantaine de jeunes camerounais évoluant dans le domaine des TIC à Yaoundé sous l’égide du Centre d’Analyse et de Recherche sur les Politiques économiques et sociales du Cameroun (camercap-Parc). Les travaux ont été meublé par des communications et échanges entre des mentors et les participants. Des startupers confirmés ont partagé leurs expériences avec les jeunes débutants.

Benjamin Ombe Bessala, promoteur de la plateforme Cacao infos, dans son intervention sur le thème: « la startup au Cameroun et l’expérience de Cacao Infos » a situé le contexte, les défis et les contraintes du startuper camerounais. Il a ensuite exposé aux participants l’expérience de sa plateforme Cacao Infos.

Olivier Guillaume Madiba, CEO de Kiro’o Games quant à lui, a exposé sur « le développement d’une startup et recherche de financement alternatif ». A cet effet, il a présenté « Kiro’o rebuntu » qui est un nouveau programme d’accompagnement des jeunes startups à acquérir des financements innovants basés sur l’expérience de Kiro’o Games. En outre, William Elong, CEO de Will & Brothers et initiateur du concept Drone Africa, a planché sur le « Développement du potentiel entrepreneurial: mon expérience ». Il a retracé, sa biographie, la genèse et la viabilité de Drone Africa, pour enfin partager ses astuces de recherche d’investissements et d’informations avec les juniors.

Lire aussi : Cameroun: le marché en ligne « BonsDeals » se déploie dans sept pays africains

A terme de ce coaching, les participants ont noté l’importance de renforcer leurs capacités en montage des projets. Ce dont les formateurs se sont félicités. Ils ont encouragé la création de réseaux et des incubateurs pour soutenir les startups. Selon Désiré Mebenga, les startups doivent nécessairement avoir des appuis financiers pour développer davantage leur connaissance. Sa startup est chouchoutée par la Presse camerounaise. Elle a lancé une application pour la chaine de télévision Afrique Média.

Source : Cio-mag.com

Comments

comments

Comments
To Top