Télécommunications

Nigeria : 9Mobile confie à Barclays la mission de lui trouver de nouveaux investisseurs

Nigeria 9Mobile Barclays

C’est à la branche sud-africaine de la banque Barclays que l’opérateur de téléphonie mobile 9Mobile, né des cendres d’Etisalat, a confié la mission de lui trouver de nouveaux investisseurs qui l’accompagneront dans la construction du quatrième opérateur mobile du pays.

D’après la plateforme d’information financialafrik qui rapporte des indiscrétions sur le dossier, la banque aurait déjà commencé son travail à travers la mise en place d’une base de données de potentiels investisseurs.

Les banques Citi Group et Standard Bank ont manifesté le désir de faire partie de cette nouvelle aventure mais leur candidature a été rejetée. Les deux entreprises faisaient déjà partie du consortium des 13 banques à l’origine du départ d’Etisalat, du Nigeria.

En effet, celles-ci et leurs consœurs avaient mis la pression à Etisalat, dès mars 2017, pour le remboursement de son emprunt d’1,2 milliard de dollars US contracté en 2013 et largement arrivé à échéance. Face aux difficultés financières de l’opérateur de téléphonie mobile et son incapacité à s’acquitter de sa dette, elles avaient proposé de rentrer dans leurs droits en confisquant les 45% d’actions détenues par Etisalat Group dans Etisalat Nigeria.

Lire aussi : Commerce électronique : Le Nigeria adopte le système d’adressage mondial What3words

Entre la pression des autorités nigérianes qui refusaient l’idée des banques de prendre le contrôle d’Etisalat Nigeria et la pression du consortium qui rejetait les solutions de remboursement échelonné, Etisalat Group avait finalement décidé de remettre ses parts à ses créanciers et de quitter le pays en juillet dernier.

Avec les nouveaux investisseurs que veut mobiliser 9Mobile, Boye Olusanya, son président-directeur général, souligne que l’objectif est de remettre l’entreprise sur la bonne voie pour enregistrer rapidement des profits.

Source : Agenceecofin.com

Comments

comments

Comments
To Top