Deux cents cases des tout-petits et cent Daaras modernes connectés aux outils tecnologiques. C’est la révélation faite pat le président du FDSUT, Aly Coto Ndiaye hier lors de la présentation des activités du fonds.

Aly Coto précise que ce programme triennal a permis de ‘’territorialiser la couverture pour la téléphonie voix et pour internet’’. Il a indiqué que cela a “été pris en compte dans les nouveaux cahiers de charges des trois opérateurs détenteurs de licence, et avec la sélection de trois nouveaux fournisseurs d’accès internet’’.

Toujours parmi les réalisations, Aly Coto Ndiaye a fait mention de la généralisation des TICs dans l’éducation avec les projets ‘’connecter les tout-petits, les daaras, lycées et collèges’’.

Lire aussi l’article : Subvention globale de 4,8 milliards pour les ENO : le FDSUT place l’UVS sur les rampes de l’émergence numérique

Ce projet, a-t-il dit, a permis l’équipement en matériel informatique de deux cents cases des tout-petits et cent daaras modernes, la construction de salles numériques dans deux cents établissements, l’installation de wifi et ADSL de dix méga octets dans 23 lycées, ainsi que le mise en place de deux valises multimédia dans cinquante établissements.

‘’Il en est de même de la mise à disposition de liaisons internet de grande capacité pour un accès internet wifi gratuit dans les campus pédagogiques et sociaux et universités publiques ainsi que la construction et l’équipement d’espaces numérique ouverts (ENO)’’, a-t-il listé.

‘’Toutes ces réalisations qualitatives placent le FDSUT dans le peloton de tête des fonds dits actifs’’, a-t-il soutenu, ajoutant que ‘’tous les projets que nous avions identifiés sont bouclés pour l’essentiel et en cours de finalisation pour le reste’’.

Avec Aps