Le gouvernement a bloqué les réseaux sociaux notamment Facebook et Twitter depuis hier soir minuit. La mesure vise à limiter les communications et les appels à mobilisation sur Facebook dans le cadre de la marche de ce vendredi 5 avril selon le site Mali24 visité par socialnetink. La manifestation organisée par le puissant Mahamoud Dicko est officiellement interdite par le gouverneur du district.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement censure les réseaux sociaux au Mali. En août 2016, le gouvernement avait bloqué les réseaux sociaux suite à une marche contre l’arrestation de Ras Bath qui avait dégénérée. En juin 2017 dans la fièvre des manifestations contre la révision constitutionnelle, les réseaux sociaux avaient de nouveau été censurés.

A chaque fois, pour contourner la mesure, les utilisateurs font recourir aux VPN téléchargeable sur internet.