MTN annonçait , en novembre 2018, un partenariat avec le fabricant de systèmes d’exploitation, KaiOS, China Mobile et le fabricant de puces, Unisoc, afin d’apporter des téléphones intelligents 3G abordables sur le marché africain. C’est désormais chose faite car le produit est disponible dans plusieurs pays, dont la Côte d’Ivoire.

Il coûte moins $20 avec une bonne autonomie, cet appareil se connecte en 3G et possède une boutique applicative avec les essentiels tels que Facebook, WhatsApp Twitter, Youtube et Instagram entre autres à venir : Il s’agit du SMART. 5 lettres mais aux enjeux énormes car le Smart feature phone a la sacrée mission de connecter le prochain milliard de personnes à Internet.

Lire aussi : Google mise sur le « Prochain milliard d’utilisateurs » du web avec les smart features phones

La Côte d’Ivoire au devant avec MTN…

Pour ne rien gâter, MTN a déjà été lancé le Téléphone au Nigéria, en Ouganda et au Rwanda le mois dernier, et en Afrique du Sud.

“Nous vivons dans un pays où l’accessibilité économique des appareils intelligents est l’un des principaux obstacles de l’accès à Internet. En proposant cet appareil de pointe à un prix aussi abordable, MTN aidera ses clients, en particulier les étudiants, les petites entreprises et autres à intégrer la société de l’information à un prix abordable “, a déclaré Jacqui O’Sullivan, responsable des affaires commerciales chez MTN South Africa.

En effet, après les autres pays ou l’opérateur exerce, c’est au tour de l’Afrique de l’Ouest de bénéficier de la disponibilité du produit au détriment de Orange Sanza, annoncé en février 2019.

…face à Orange Sanza

Le groupe télécoms français Orange a profité du Mobile World Congress qui s’est ouvert le 25 février 2019 à Barcelone en Espagne, pour annoncer le lancement de son mobile intelligent à 20 dollars US. Baptisé « Sanza », et fonctionnant sous KaiOS, le système d’exploitation de KaiOS Technologies, il devrait être lancé dans 16 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, dont le Cameroun au cours de cette année.

Lire aussi: Smartphone pliable : Huawei damne le pion à Samsung

Il donnera la possibilité à un plus grand nombre de personnes d’accéder à Internet en Afrique. Dès avril 2019, les clients d’Orange Mali, Burkina Faso et Côte d’Ivoire, seront les premiers à pouvoir bénéficier de cet appareil. Les pays comme Botswana, Cameroun, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Egypte, Guinée-Bissau, Guinée Conakry, Libéria, Madagascar, Maroc, Sierra Leone et Tunisie, suivront après. Le téléphone sera aussi commercialisé en Jordanie.

Comments

comments