C’est une innovation  dans le secteur du numérique au Togo. Le gouvernement vient de lancer une plateforme numérique pour le contrôle et l’approvisionnement en eau potable en zone rurale.

Selon nos confrères de scidev, il s’agit d’une plateforme  basée sur la téléphonie mobile et qui permet de suivre en temps réel le fonctionnement des ouvrages de forage d’eau, en détectant et en localisant des pannes sur ces installations.
L’objectif de ce nouveau projet est  d’assurer aux populations un approvisionnement continu et permanent en eau potable.

Selon Cina Lawson, ministre togolaise des Postes, de l’Économie Numérique et des Innovations Technologiques cette innovation pourra réduire drastiquement les conditions de vies des populations en zone rurale.

« Quand les ouvrages tombaient en panne, il fallait attendre des pouvoirs publics pendant plusieurs mois pour réparer les forages, parce que les pouvoirs publics n’étaient pas informés des problèmes de forage” dit-elle.

Labéliser  Sofie (Suivi des Ouvrages de Forage et des Indicateurs pour l’Eau), l’initiative
a été lancée en collaboration avec son homologue Antoine Gbegbeni, ministre de l’Eau, de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise.

Le président du « Comité Eau » de Togblekopé, une localité située à quelques kilomètres de Lomé, la capitale togolaise, précise pour sa part que « Sofie permet à la population d’informer les services concernés à temps, en cas de panne. Il suffit de prendre son téléphone portable et d’envoyer le numéro 1020 et les données sur la panne sont signalées. »

Un dispositif lumineux est installé sur les ouvrages hydroélectriques et la panne est signalée par une lumière rouge.

C’est à partir de là qu’interviennent des agents du « Comité Eau ». Ces sont des personnes issues des communautés rurales dans lesquelles le projet est mené.

Ces personnes ont été formées sur la technique et l’usage de Sofie et sont dotées d’un téléphone portable. Elles sont chargées de signaler et de remonter par ce téléphone l’information concernant les pannes et les problèmes constatés.

L’agent du « Comité Eau » appelle un serveur vocal accessible au numéro gratuit 1020. Le serveur identifie le numéro de téléphone et le localise grâce aux données GPS du forage et la nature de la panne est analysée.

Selon le gouvernement togolais, 2.406 forages répartis sur 114 cantons ont bénéficié à ce jour du dispositif Sofie et le projet a aussi permis de former plus de 4.812 agents au sein des « Comités Eau », ainsi que 200 artisans réparateurs.

Selon les données fournies par les autorités togolaises, le gouvernement, en collaboration avec des partenaires au développement, a mis en place un vaste programme de construction de puits et de forages en milieu rural, qui a permis d’installer 9.460 forages dans des villages