L’accès à Internet devient de plus en plus un besoin de base et une condition essentielle pour une participation effective dans la société. Selon le rapport publié par l’alliance for affordable internte (A4AI), le coût de 1 GB en haut débit mobile est 30 fois moins cher en Egypte ( 1,12 dollars américaines, US$ qu’en Guinée Equatoriale où  le coût s’élève à (34,80 US$).

Comparativement dans la région du Maghreb, le coût de 1 GB en haut débit mobile en Tunisie est moins cher qu’au Maroc (classé 23e avec 5,28 US$), qu’en Algérie (29e avec 6,73 US$), et en Libye ( 40e avec 11,32 US$). La Mauritanie n’étant pas concernée par l’étude.

Sénégal: Appel à candidatures pour accueillir trois licences de fournisseurs d’accès à internet

Dans son résumé, la rapport indique que : « Les décideurs doivent jouer un rôle actif et tracer la voie vers une politique forte et l’environnement réglementaire, définir des stratégies à large bande, l’investissement dans l’accès universel et public, ce qui facilite le partage des infrastructures et la gestion du spectre ». Selon le même rapport, la Tunisie est le 7e pays africain où l’internet est le plus abordable sur les 45 pays du continent étudiés par le rapport, après le Botswana, l’Egypte, le Gabon, Maurice, le Nigeria et le Soudan.

L’étude est basée sur l’ “Accessibilité financière qui varie selon la région, avec des prix les plus bas en Asie, et le plus en Afrique”.  Dans le document publié, les nouvelles données montrent que l’ Asie a les plans de 1 Go les plus abordables. En raison de l’ amélioration continue, un grand nombre de pays d’ Asie (13 sur 17) rencontrent maintenant la cible « 1 pour 2 », alors que seuls 4 pays africains (Tunisie, Nigéria, Maurice, et l’ Egypte) le font.

Internet Très Haut Débit : La Sonatel apporte la Fibre Optique chez le client

Pour atteindre un  accès universel à Internet abordable, d’ ici l’an 2020 comme indiqué dans les objectifs de développement durable ,au moment où le cap significatif de 50% de pénétration Internet mondiale à la mi-2019  reste un objectif, la mise à jour ou la construction de nouvelles infrastructures est une étape importante.

C’est pour quoi, le rapport de l’Alliance For Affordable Unternet (A4AI) recommande aux gouvernements, aux institutions de développement, aux institutions multilatérales et d’ autres à soutenir les initiatives régionales pour réduire les coûts de transport internationaux et des tarifs d’interconnexion pour les pays enclavés ou d’encourager sous partenariats régionaux pour accéder à câbles sous – marins et d’ autres infrastructures nécessaires.

Télécharger le rapport en anglais