Le passage de l’analogie vers le numérique au Sénégal est un échec. C’est la révélation faite par Oumar Sall.

Invité par Mamadou Ibra Kane du groupe  Emedias Invest dans son émission, le producteur du  film « Atlantique » sélectionné au  Festival de Cannes pense  qu’on doit revoir les cahiers de charges de nos télévisions.

Lire aussi l’article :Enter Africa : Un concours de gamification des défis pour changer l’avenir de l’Afrique

Selon lui, le  numérique devrait aider à impulser le dynamique des jeunes qui font beaucoup de production au Sénégal . Voici sa réaction publiée par nos confrères de limametti.com