Jeunes et réseaux sociaux face aux questions de défense, sécurité et paix, peut-on parler d’échec ou de réussite ? Quelles sont les solutions à proposer face à la nouvelle puissance qu’est internet ?

Luchelle FEUKENG, Présidente de Peace Makers propose à la suite de ces questions, la mise sur pied de groupe de réflexion virtuelle, la création de plateforme pour sensibiliser sur les discours de haine comme Think before Share (réfléchir avant de partager). Elle reste convaincue que face à la surprise des réseaux sociaux en Afrique, la jeunesse consciente et avertie doit prôner la paix dans ses messages surtout sur internet.