Internet Sans Frontière, en collaboration avec la Fondation Mozilla, vient de publier le rapport sur la santé d’Internet, le samedi 29 juin à Dakar. Entre autres points contenus dans le rapport,  il y a la question de la protection des données personnelles sur internet, de l’inclusion des femmes dans le milieux des TICs, les coupures d’internet… 

Face au phénomène des coupures d’internet, récurrent en Afrique, l’heure est à la sensibilisation des gouvernants sur l’utilité et les mesures à prendre pour accompagner l’usage d’internet ”, précise Emmanuel DIOKH, représentant d’Internet Sans Frontière au Sénégal. 

Lire aussi l’article: Pr Mary Teuw NIANE ;L’Internet doit être comme de l’eau à boire

Le juriste, spécialiste des technologies de l’information et de la communication, pense qu’il est temps de sensibiliser les jeunes afin qu’ils aient une bonne maîtrise de cet outil qui est devenu incontournable. Il faut surtout refuser d’être tout le temps, le produit de ces outils. Et, il faut le noter, si nous, utilisateurs, ne faisons pas un bon usage d’Internet, ce sont ces grandes entreprises du numérique qui utiliseront nos données à d’autres fins. Il rappelle ainsi, que nous partageons de grandes quantités d’informations au quotidien avec l’usage que nous faisons avec les outils numériques.

Comments

comments