Présidant la cérémonie de lancement de la 4ème édition du salon de la recherche et de l’innovation au Sénégal à Dakar, le secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Malick Sow, a souligné qu’il y a une faible collaboration entre les chercheurs et les entreprises.

Selon lui, le SARIS constitue une vitrine pour discuter de ces questions et impliquer davantage les entreprises, les porteurs d’innovation à ce que font les chercheurs. À ce titre, le SG de la MESRI atteste que le SARIS 2019 permettra aussi de mettre ensemble des acteurs de domaines différents, de sorte à pouvoir créer des synergies pour l’amélioration de la compétitivité des entreprises africaines…