Aïda Ndiaye s’est prononcée sur les perspectives de l’Intelligence Artificielle en Afrique. Dans un entretien avec nos confrères de CIO MAG, la responsable des politiques publiques de Facebook pense qu’il  y a de très belles opportunités en perspective.

A travers l’IA, IBM a conçu un robot plus performant que les médecins pour analyser et détecter un cancer. Dixit Aida Niaye. Chez Facebook, nous avons un outil de réalité virtuelle appelé Oculus. Il permet de se projeter dans différentes situations et qui a de très bonnes utilisations pour l’éducation. De ce fait, des étudiants à Cotonou pourront par exemple recevoir des cours à distance des Etats-Unis via la réalité virtuelle” a t-elle dit; répondant à une question sur Comment cette technologie peut impulser l’inclusion financière en Afrique 

Pour précision,”Il est important de mentionner que l’IA est une technologie qui repose sur la donnée. D’où l’utilité et la nécessité de créer des lois et des réglementations flexibles qui facilitent la collaboration et l’innovation. Un développeur d’IA béninois doit pouvoir collaborer et parler aux Sénégalais, Nigérians, etc., pour partager leurs expériences. Ainsi, avoir des politiques d’interopérabilité prônant le flux de données transfrontalier est nécessaire pour faciliter l’innovation en Afrique” a  ajouté Aïda Ndiaye.

Comments

comments