A la compagnie aérienne Emirates, ils sont 15% les voyageurs sénégalais qui achètent leur billet en ligne, contre moins de 5% il y a 3 ans.

Chez Emirates, 15% de voyageurs sénégalais préfèrent les billets électroniques. Un taux en nette évolution comparée à il y a 3 ans où il se situait à moins de 5%. Au niveau mondial, la moyenne est de 30%. Lors d’un déjeuner de presse, tenue ce 31 juillet, à Dakar, le Country Manager d’Emirates Sénégal et environs, M. Christophe Leloup a expliqué que « le tarif est plus avantageux si le client achète son billet en ligne. » C’est qu’en effet, le prix du billet ne connaît ainsi aucun frais de service, qui est à la charge du client s’il achète son billet en agence ou par d’autres moyens.

Globalement, le taux de remplissage des vols Emirates en partance de Dakar (Conakry inclus) se situe entre 65 et 67%. Une belle performance soutenue par la qualité de service à bord avec des commodités qui vont de la pallette de divertissement pour adultes et enfants à la connexion Internet, etc.

A ce rythme, « l’ambition d’Emirates au Sénégal de passer à des vols quotidiens, contre cinq par semaine actuellement », selon M. Leloup, est à portée de main. Mieux, avec une augmentation de 15% du volume de passagers.

Le passage à des vols quotidiens permettra, en outre, à la compagnie lauréate du Prix « Air Transport Awards 2018 » de faire des économies d’échelle et de susciter davantage d’intérêt auprès des clients. Ceux-ci le lui rendent bien, permettant à Emirates, d’être présent sur de nouveaux segments de marché, comme les colonies de vacances. Très apprécié des voyagistes privés et des pèlerins, Emirates convoient, par exemple, 2 5 00 à 3 000 passagers sénégalais, par an, aux lieux saints de l’islam.

Hawa THIAM  via innovafrica.net

Comments

comments