L’innovation technologique est au cœur de la la 2e édition de la semaine de l’inclusion financière dans l’espace l’Union Économique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ouverte ce lundi 18 novembre, au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Avec comme thème “la digitalisation au service de l’inclusion financière : Enjeux pour le secteur financier dans les États membres de l’UEMOA”, la semaine de l’inclusion financière vise donc à promouvoir la finance inclusive dans les pays de l’UEMOA.

Lire aussi l’article : Inclusion financière au Sénégal: le Digital change la vie des populations ( UNCDF- MM4P )

En parfaite cohérence avec le thème, les travaux de la semaine de l’inclusion financière vont tourner autour des enjeux de la digitalisation des services financiers.

Les réflexions “seront axées sur le rôle important de l’innovation technologique dans l’inclusion financière ainsi que les défis à relever par le régulateur et l’ensemble des parties prenantes pour une meilleure protection du consommateur des services financiers”, a dit le Gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné dans son allocution.

La thématique de la digitalisation est devenue incontournable; car les avancées technologiques ont fini d’influencer grandement les comportements des utilisateurs des services financiers.

“La révolution numérique que nous vivons aujourd’hui impacte structurellement le comportement des usagers des services financiers sous l’influence des facteurs combinés de la réglementation et des évolutions des modèles d’affaires qui sont mises en œuvre. Les administrations et les institutions financières sont donc appelées à intégrer ces innovations au niveau de leur processus afin de mieux répondre aux besoins d’une clientèle dont le mode de consommation a connu de profondes mutations”, a expliqué le gouverneur.

Représentant le Conseil des ministres de l’UEMOA, le ministre sénégalais des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a noté le caractère actuel de la thématique de cette deuxième édition de la Semaine de l’inclusion financière. “La transformation numérique est un sujet d’actualité aussi bien pour les économies développées que pour les pays émergents et en voie de développement”, a soutenu Abdoulaye Daouda Diallo.

De grandes mutations touchent actuellement le secteur financier avec l’importance de plus en plus conséquente des solutions technologiques.

“(…) Notre environnement se trouve dans une phase de mutations accélérée vers une économie ouverte et connectée, caractérisée par l’arrivée de nouveaux acteurs tels que les FinTech, les géants de l’internet et du mobile (…) Ces intervenants d’un genre nouveau ont bouleversé l’écosystème financier ainsi que le mode de fonctionnement habituel des institutions financières, des pouvoirs publics, des entreprises, des organisations et des populations”, a ainsi indiqué le ministre sénégalais des Finances et du Budget.

La semaine de l’inclusion financière va se dérouler jusqu’au 23 novembre 2019. À la suite des deux premières journées (18 et 19 novembre) qui vont avoir lieu au siège de la BCEAO à Dakar, les Directions nationales des 8 pays de l’UEMOA vont prendre le relais.