La start-up Talim met l’accent sur les offres universitaires existantes en Afrique afin de mieux promouvoir les formations sur le continent. C’est aussi une plateforme et une application mobile gratuite qui vise à informer et orienter les jeunes africains dans leur choix universitaire et professionnel en Afrique.

 

Selon nos confrères de l’Agence de presse sénégalaise qui a donné la parole à son fondateur, la start-up est déjà présente dans dans sept pays africains à savoir le Tchad, le Cameroun, le Sénégal, le Togo, la Côté d’Ivoire et le Bénin.

Lire aussi l’article :Pascale RAULIN SERRIER  l’éducation au numérique doit être une priorité pour le citoyen

“Nous comptons mettre l’accent sur les offres universitaires existantes en Afrique afin de mieux promouvoir les formations des universités et instituts africains”, a dit le jeune entrepreneur tchadien, lors d’une rencontre avec des élèves et étudiants de plusieurs nationalités samedi, à Dakar.

 

Son fondateur veut l’étendre à d’autres pays en 2020.

Talim, dit-il, ’’est la première start-up africaine qui cartographie l’enseignement supérieur de tous les pays africains pour faciliter la mobilité des étudiants africains tout en mettant à leur disposition une plateforme et une application mobile (…)’’.

Selon lui, ’’l’originalité du concept apportera une aide à des milliers d’étudiants africains à mieux choisir leurs futures destinations, à mieux s’orienter, à mieux se former et à réduire les inégalités de chance en matière d’éducation et de formation dans le continent africain”.

“L’Afrique est capable de former ses fils et Talim aidera dans un premier temps à vulgariser les échanges inter-universitaires entre les États africains et dans un second temps à s’ouvrir à l’Europe, l’Amérique et l’Asie”, a-t-il fait valoir.

Talim, a-t-il ajouté, va également oeuvrer pour l’éducation et l’orientation des jeunes filles dans les milieux scolaires en coopération avec les associations locales et les ONG qui interviennent dans ce domaine.

Dans cette perspective, M. Madet à invité les élèves et étudiants à ’’visiter’’ leur site internet www.talim-Afrique.com ou télécharger l’aplication pour ’’savoir quelle université du continent convient à leurs profils et ambitions pour des études plus concluantes”.