Que se passe-t-il  à Wari? La boite de Karibou Mbodj et compagnie semble vivre des moments difficiles. En effet  selon nos confrères de Confidentiel Afrique un vent de malaise soufflerait dans la boite avec le départ de la directrice générale adjointe et la chargée de communication.

En l’espace d’un mois seulement, la plateforme digitale de services financiers et commerciaux connu deux départs. Et pas des moindres. Mme Adama Cissé, qui vient de rendre le tablier, occupait le poste de directrice générale adjointe du Groupe fondé par le tycoon sénégalais Kabirou Mbodj. Selon Confidentiel Afrique, qui donne l’information, au mois de décembre dernier, c’est la chargée de communication quittait le navire.

Lire aussi l’article : Kabirou Mbodj : « Wari a franchi la barre des 6 milliards d’euros de transactions par an ».

Adama Cissé, le désormais ex-numéro 2 de Wari avait intégré le Groupe en 2017, après des passages remarqués dans le monde de la banque, notamment à la tête d’Ecobank Mozambique rappellent nos confrères de innovafrica.net 

Ces départs interviennent au moment où le Groupe entend diversifier ses activités pour davantage assurer sa position sur l’international. Avec la finance digitale, Kabirou Mbodj, le boss de Wari vise également les télécoms. Sa tentative de rachat de Tigo, aujourd’hui Free Sénégal, n’avait pas abouti. Après d’âpres batailles judiciaires, médiatiques, de lobbying qui ont tourné à l’avantage du consortium formé de Teyliom, NJJ et AXIAN.

Pour l’heure, les points de chute des deux démissionnaires ne sont pas encore connus ni, les mesures prises par le patron du Groupe Wari face à cette situation.