C’est l’avis de la Spécialiste en Cybersécurité qui engage les femmes à occuper le milieu pour changer leurs comportements dans l’espace du digital.  Même si nul n’est à l’abri de la Cybersécurité avec les attaques qui ne laissent pas les états, les entreprises, les structures privées et  publiques, Annaick Meline Moubouyi soutient que  “ les questions de cybersécurité restent toujours un défi pour les états africains”. 

Le développement des TIC ouvre des opportunités et  présente aussi  des dangers. C’est pourquoi, il mérite une réflexion profonde afin de limiter les dégâts dans la sphère économique des nations émergentes.

Lire aussi: La cybersécurité doit être prise en compte dans notre société ( expert)

Les actes cybercriminels sur internet se multiplient de plus en plus et continuent de toucher une majeure partie des femmes en Afrique. Cependant les parlementaires doivent songer à légiférer sur la question pour mieux protéger les populations. Un plaidoyer que la spécialiste en cybersécurité a lancé lors de l’atelier organisé en faveur des jeunes à la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté Afrique de l’Ouest – Sénégal