Pour booster l’entrepreneuriat surtout celui des femmes, il faut impérativement segmenter le marché pour permettre à cette couche de la population d’avoir accès à de la valeur ajoutée.

C’est ce que pense Oulimata Sarr. La Directrice Régional de Onu Femmes en Afrique de l’Ouest  animait un panel cette semaine dans le cadre de l’Acte 2 de la DER/FJ. Selon Madame Sarr, la technologie est un catalyseur de développement.

« En tant que système des Nations Unies, nous pensons que l’innovation et le digital nous permettent d’aller plus loin. Nous avons des programmes sur le continent sur le Coding (…). Comment nous assurer que les femmes sont dans le digital pour permettre à leur business de croitre.

Ce que nous aimerions avoir, c’est peut être des enveloppes plus importantes. C’est un marché très complexe qu’il faut segmenter pour permettre aux femmes  d’innover » a t-elle dit au micro de socialnetlink.

Comments

comments