Face au tollé suscité par les vidéos de jeunes filles et garçons élèves de certaines écoles du Togo, le ministre des enseignements primaire et secondaire annonce une « tolérance zéro » contre les apprenants identifiés et les écoles.

En réponse à une interpellation d’un opposant sur Twitter, Atcha Dédji-Affoh a d’abord exprimé sa désapprobation et indignation face à la gravité des scènes et actes posés par les élèves de retour à l’école le 15 juin après une fermeture de trois mois pour raison de crise sanitaire.

Lire aussi: Vidéo lomotif qui fait le buzz

« C’est avec pétrification que j’ai aussi découvert ces images qui sont à la limite scandaleuses. Nous avons réussi à identifier ces écoles et des procédures sont enclenchées pour que les responsabilités soient situées », a répondu le ministre.

Trois vidéos tournées dans des écoles du Togo mettent en scène des élèves dans leur uniforme s’adonnant à des fellations, exhibitions des fesses, des seins notamment. Des actes qui ont choqué la toile. face aux interpellations, le gouvernement se saisit de l’affaire.

Avec 24heureinfo

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet