Ils ont voulu publier encore la Une de leur journal qui avait causé beaucoup de polémiques sur Instagram. Cependant, le réseau social de Mark Zuckerberg a désactivé les comptes de ces journaliste du journal satirique.

Plus de compte Instagram. C’est la constation faite par Laure Daussy, journaliste à Charlie Hebdo et Coco, dessinatrice dans le même journal. Toutes deux font part de leur étonnement de voir leur compte désactivé au travers de tweets, publiés les 5 et 6 septembre.

Lire aussi: Comment les Etats- Unis ont arrêté des cybercriminels nigérians grâce à Instagram

Laure Daussy explique que son dernier message sur Intagram était la Une de Charlie Hebdo, qui à la veille du procès de janvier 2015, a décidé de republier les caricatures de Mahomet qui ont fait de l’hebdomadaire la cible des j1h2d1stes.

La journaliste s’interroge sur les causes de cette désactivation.

« C’est donc probablement un piratage ou un signalement de masse », écrit-elle. « Une nouvelle forme de censure. Hallucinant », conclut-elle avec l’AFP.

Parmi les commentaires, se trouve celui de Corinne, dite Coco, qui est dessinatrice à Charlie Hebdo. Elle explique se trouver dans la même situation, son compte Instagram est suspendu lui aussi suite à la diffusion de « Tout ça pour ça » avec les c6ric9tures de Mahomet.

LIRE AUSSI  Pr Souleymane Bachir DIAGNE: ‘’Ce que je pense des jeunes, des réseaux sociaux et de la démocratie…’’

Lire aussi: Instagram: l’Intelligence artificielle pour lutter contre les légendes offensantes

« Tout simplement scandaleux », réagit la dessinatrice.

Impossible de savoir si les deux publications ont fait l’objet d’une campagne de signalements auprès d’Instagram, propriétée de Facebook, qui aurait alors décidé de suspendre les comptes pour des agissements contraires à sa politique .

Selon l’AFP, en réaction, de nombreux internautes annoncent sur Twitter publier à leur tour la Une du journal satirique sur leur compte Instagram et invitent les autres utilisateurs du réseau social à en faire de même.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet