Avec les technologies de l’information et de la communication, les administrations se dématérialisent de plus en plus. Dès lors, il est important de sensibiliser les agents sur ce processus. C’est pourqupi, une trentaine d’agents des directions départementales du Zou prennent part, depuis hier mardi 8 septembre à Bohicon, à un atelier sur la dématérialisation des actes de carrière des agents de l’Etat. 

La formation est organisée par la direction départementale du Travail et de la Fonction publique du Zou.

Depuis 2016, l’administration publique béninoise, tout comme de nombreux secteurs, connait une vague de réformes. 

L’objectif à terme, c’est d’instaurer une administration qui soit véritablement au service du développement de toute la nation par la mise en œuvre de l’action N°1 intitulée: « Dynamiser et moderniser l’administration» de l’axe N°2 «Améliorer la gouvernance» du pilier 1 du Programme d’action du gouvernement (Pag) intitulé «Consolider la démocratie, l’Etat de droit et la bonne gouvernance». 

De nombreuses études ont révélé que les mécanismes utilisés par le passé ne permettent pas de donner pleinement satisfaction aux usagers/clients en raison de plusieurs facteurs à savoir le clientélisme, le népotisme, la corruption, la lourdeur administrative et bien d’autres tares.

Selon La Nation, pour corriger cet état de choses, le Mtfp a initié la dématérialisation des processus et actes de gestion afin de réguler le contact usagers/clients et acteurs d’une part et de véritablement moderniser l’administration publique d’autre part. 

Lire aussi: Le Bénin va créer une école de la fibre

En effet, ce nouvel outil n’est réellement pas connu des véritables bénéficiaires. Ce qui met à mal son utilité. C’est alors qu’il est apparu nécessaire de vulgariser cet outil en mettant les agents de l’Etat au même niveau d’information par rapport aux innovations.

A l’ouverture de cette rencontre, Fred Siwa Whannou, directeur départemental du Travail et de la Fonction publique du Zou, précise les objectifs poursuivis par cet atelier. 

Ils se déclinent en objectif général et en objectifs spécifiques, dit-il. L’objectif général poursuivi est de présenter le processus de dématérialisation de la gestion des carrières dans l’administration publique aux agents de l’Etat en poste dans les services déconcentrés de l’Etat au niveau du département du Zou. 

De façon spécifique, il vise, d’une part, à informer la cible de l’existence de cet outil de gestion, à en expliquer le fonctionnement et en présenter les avantages, puis à renseigner les agents de l’Etat en poste dans les services déconcentrés de l’Etat au niveau du département du Zou, sur le processus de dématérialisation de la gestion des carrières dans l’administration publique, d’autre part.

Ainsi, après avoir exhorté les agents présents à faire preuve de disponibilité et d’attention soutenue tout au long du présent atelier, il a dit espérer que cette formation amorcera un tournant décisif dans la gestion de leur carrière.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet