A travers le programme #SheMeansBusiness, Facebook propose des formations gratuites aux femmes entrepreneures du Sénégal.

L’objectif, selon un communiqué parvenu à Social Net Link , c’est de former 1 500 femmes entrepreneures aux compétences numériques d’ici la fin de l’année 2020. Grâce au soutien de la délégation générale à l’entreprenariat rapide (Der), vise par ailleurs, à inspirer, autonomiser et former les femmes entrepreneures à créer et développer leurs propres entreprises grâce aux outils digitaux. 

Lire aussi l’article : Avatars- Facebook à la conquête de l’Afrique subsaharienne

La formation couvre également des domaines tels que la gestion des opérations, la gestion financière et le leadership et sera assurée au Sénégal par Smart Ecosystems for Women, acteur spécialisé dans l’accompagnement de l’entreprenariat féminin en Afrique.

Selon Seynabou Thiam, fondatrice de SEW, la structure accompagne des partenaires engagés auprès des femmes sur tout le continent. « Nous sommes fières de déployer le programme #SheMeansBusiness de Facebook au Sénégal et sommes convaincues qu’il aura un vrai impact pour les femmes entrepreneures car le digital est vital avec la crise que nous vivons pour renforcer la résilience des entreprises », a-t-elle souligné.

Après le Nigéria et l’Afrique du Sud, le Sénégal sera le troisième pays en Afrique sub-saharienne à bénéficier du programme et le premier en Afrique francophone.

L’initiative de Facebook est lancée en pleine crise économique et sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19 qui met à rude épreuve les petites entreprises en Afrique et dans le reste du monde. 

Pour Balkissa Idé-Siddo, responsable affaires publiques de Facebook pour l’Afrique francophone, les femmes entrepreneures du Sénégal font des choses étonnantes, rêvent en grand et créent des entreprises inspirantes. « Les aider à faire mieux ne fera que favoriser la croissance de l’économie, surtout en cette période difficile de pandémie mondiale. Avec #SheMeansBusiness, nous voulons leur fournir les ressources nécessaires à la poursuite de leurs objectifs », a-t-elle ajouté.

Non sans se réjouir de travailler avec des entreprises féminines à fort potentiel dans les mois à venir, en leur permettant d’affiner leurs compétences afin qu’elles puissent exploiter pleinement la valeur de nos plateformes en tant qu’outils de développement de leurs entreprises. 

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet