Face aux défis provoqués par le confinement et la crise sanitaire, les PME appuient (enfin) sur l’accélérateur en matière de numérique, qu’il s’agisse d’organisation interne, de production ou de stratégie commerciale (ventes en ligne par exemple). En bref, le contexte accélère la stratégique transformation numérique des entreprises.

Selon une étude d’IDC réalisée pour le géant américain Cisco (qui propose notamment des solutions de web-conférences) auprès de 200 PME hexagonales, 94% admettent que la pandémie les a rendus dépendantes de la technologie.

Conséquence, « dans les 18 prochains mois, les petites entreprises françaises indiquent qu’elles vont investir dans le travail à distance (32%) ou encore le développement de solutions numériques (27%) ».

« Plus une option mais une question de survie »

Plus globalement, l’étude estime à 75% le nombre de PME qui accélèrent la numérisation de leurs activités suite à la pandémie. 21% sont en « phase 3 », soit une réelle stratégie sur l’utilisation des stratégies numériques et 42% d’entre elles prévoient que plus de 30% de leur activité sera numérique d’ici 2021.

« La pandémie de COVID-19 a creusé davantage le fossé numérique sur le marché des petites entreprises et les oblige donc à accélérer leur transformation », déclare Daniel-Zoe Jimenez, AVP, Head Digital Transformation & SMB research, chez IDC. « Les petites entreprises réalisent que la numérisation n’est plus une option, mais une question de survie ».

Reste que concrètement, seulement deux tiers des petites entreprises ont aujourd’hui entrepris des projets liés au numérique « et ceux-ci restent fragiles et limités ».

Nombreux défis

« Ce n’est pas évident car même si les technologies du numérique sont aujourd’hui plus largement disponibles et contribuent à l’égalité des chances, les petites entreprises sont confrontées à de nombreux défis comme la pénurie de talents numériques ou encore le manque de budget », commente Christine Bertolus, Responsable commercial PME chez Cisco France.

En effet, 14% des entreprises interrogées estiment que la pénurie de compétences et de talents numériques, le manque de budget/engagement (13%), mais aussi la résistance culturelle au changement (12%) et le manque d’esprit numérique constitutent des défis majeurs pour elles, même en dehors de la pandémie.

La pandémie est donc un accélérateur mais le chemin à parcourir sera long. Il y a un an, une autre étude montrait que seulement 29% des TPE avait entamé leur transformation numérique.

Comme l’a souligné le gouvernement au moment de la présentation du plan de relance, le numérique est un axe stratégique pour l’économie. Selon l’étude de Cisco, les PME pourraient accroître le PIB du pays de 208 milliards de dollars d’ici 2024 grâce à leur transformation numérique.

Bfmbusines

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet