La DER/Fj a annoncé ce jeudi 08 juillet à Dakar, son ambition de financer à hauteur de 15 milliards de FCFA dès janvier 2022, un nouveau projet dénommé Modern’Art dont l’objectif est de soutenir le secteur de l’artisanat au Sénégal .

15 milliards sur 3 ans pour moderniser le secteur de l’artisanat. C’est que ambitionne la DER/Fj à travers le projet Modern’Art prévu en 2022. Une annonce faite par le Délégué général de la DER/FJ qui s’exprimait en marge d’une cérémonie de signature de convention de partenariat avec le Ministère de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel.

Dans sa mission de soutien à l’entrepreneuriat, la DER/FJ a déjà entamé des financements destinés au secteur de l’artisanat dans le cadre de la pandémie covid19. «C’est plus de 6,5 milliards de FCFA qui ont été financés avec plus 5 500 bénéficiaires ces deux dernières années, en plus des 3 milliards de CFA pour l’opération 10 millions de masques avec 9000 tailleurs» a déclaré Pape Amadou Sarr.

 Faisant le point sur quelques réalisations de la DER/FJ au profit de ce secteur, Amadou Sarr de préciser que pour cette année 2021, environ 7 milliards vont être mis dans le secteur de l’artisanat par la DER/FJ.

LIRE AUSSI  Recherche et l’innovation: La DER/FJ encourage le dynamisme des étudiants et startups

Les actions prévues sont entre autres le programme de financement pour la mise en place de 200 menuiseries avec des centres d’usinage partagés dans les 46 départements du Sénégal, la mise en place de 35 garages modernes dans les 14 régions du Sénégal, l’accompagnement des femmes tanneuses de Guédiawaye et Mékhé, le programme tailleur émergent, avec la création d’une centrale d’achat et d’une usine de confection semi industrielle.

.« En 3 ans, la DER est devenue incontournable, un outil de première main pour non seulement les artisans, mais aussi l’ensemble des acteurs du secteur économique sénégalais. C’est pourquoi nous avons tenu à signer une convention avec la DER afin de créer un partenariat gagnant-gagnant. Cet instrument nous permettra de lever les contraintes majeures qui bloquent le secteur de l’artisanat. L’artisanat étant un secteur prioritaire, dynamique, créateur d’emplois et de richesse mais dont la productivité est extrêmement faible, il nous faudra travailler avec la DER pour améliorer cette productivité. » a déclaré le Ministre de l’Artisanat M. Papa Amadou Ndiaye en présence des différents acteurs du secteur de l’artisanat qui ont également exprimé leur satisfaction au sortir de la cérémonie. 

LIRE AUSSI  La DER/FJ ouvre son deuxième bureau nano-crédit à Yoff

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet