jeudi, février 2, 2023

Système mafieux – La Banque UBA pillée de l’intérieur

0 commentaire

La banque UBA ( United Bank for Africa)  a été touchée par des détournements de fonds. En effet, d’après le journal sénégalais LIBERATION, un agent avait mis en place un système mafieux en complicité avec 5 détentrices de comptes.

La méthode utilisait consistait  à faire des virements frauduleux à ses complices qui recevaient après retraits et remises, leurs  commissions. Le journal informe que l’agent incriminé travaillait à l’Agence des Parcelles Assainies de Dakar.

« L‘alerte a été donnée  par la mutuelle  d’épargne et de crédits EnviFam, un tiers et une immigrée basée en Italie après plusieurs opérations frauduleuses dans leurs comptes le préjudice global est en cours d’évaluation» renseigne le journal à sa une du jour

La  banque sait que la mutuelle d’épargne Envifam, un tiers et une immigrée basée en Italie, qui détiennent des comptes dans ses livres, ont été délestés, respectivement, de 36,7 millions, de 4 millions et de 5 millions de francs CFA. Elle sait aussi que l’une de ses commerciales, Francine Sanka alias Aïcha Wellé, est au cœur du système de détournement de fonds.

Cette dernière a été arrêtée par les éléments de la Division de la cybersécurité (DSC). D’après Libération, qui a révélé cette affaire, la mise en cause est tombée en même temps que Mouhamadou Moustapha Mbaye, Mamadou Ndiaye, Pape Mor Sène, Aliou Diouf et Yaye Nogaye Diop. Le journal précise que ces derniers sont tous titulaires de comptes à UBA.

Sur les 36,7 millions pompés du compte d’Envifam, 30 millions ont été virés à Mouhamadou Moustapha Mbaye. À la demande de Francine Sanka, selon Libération, ce dernier a, à son tour, viré 10 millions à Pape Mor Sène.

Pape Mor Sène recevra un autre virement de 20 millions. Il retirera l’argent et le remettra à Francine Sanka dans son bureau, précise le journal. La même source indique que la commerciale de UBA a en plus pompé 4 millions du compte d’un client pour les virer à Aliou Diouf.