Actu Web

La recherche d’emploi sur le net, un vrai casse tête pour les jeunes Sénégalais ( mise à jour)

Ils sont nombreux ces jeunes comme Arona Faye, un autodidacte sur le net, à se débrouiller  afin de déposer son curriculum vitae  sur un site pour ainsi trouver un emploi. Pourtant, ce ne sont pas  les plateformes qui manquent.

Cependant,  ” je passe beaucoup de temps à chercher un emploi, une proposition, un petit job sur la toile sans succès” dit-il. Pour lui son  tort, c’est d’être un autodidacte sur la toile.

Il connait déjà les rouages des barres de recherche et il pense que seul, il peut trouver quelque chose d’intéressant. Chaque jour,  « Rône» comme l’appellent  affectueusement ses camarades de classe, se connecte sur le net pour parcourir  par exemple les pages jaunes , un endroit où sont nichées plusieurs options allant de l’Audit à l’opticien, des offres d’emploi au dépôt de CV. Sauf que, sur ces deux derniers points, Rône connait une contrainte : son CV. Il est certes bon de chercher du travail sur la toile mais il faut avoir un bon curriculum vitae  pour prétendre à un emploi à la hauteur de ses espérances. Ce qui n’est pas une mince  affaire pour lui.

 

Comme beaucoup de cas, surfer sur le net et trouver un emploi ne se limite plus simplement à pianoter sur un clavier et partir dans la barre de recherche pour trouver un job. Il faut impérativement avoir un bon profil. Et pour certains comme Rône, la solution est aussi de plonger dans l’écosystème d’Internet où on peut trouver les emplois liés aux TIC.

C’est par exemple le cas de Demba Gueye  un jeune entrepreneur très actif sur la toile. il se rappelle  même de son premier job qu’il a eu grâce au web. “Suite à un Stage de fin d’études, j’ai décroché mon premier Job rémunéré dans une boite de la place (qui hélas n’existe plus) sur recommandation de la personne qui avait bien voulu m’accueillir dans son ONG pour les besoins de la rédaction de mon mémoire..en 2009 !!
Mais j’ai été très vite repéré et débauché (la même année), via FACEBOOK, par Marianne Bathily qui m’a offert mon second Job rémunéré. La brave dame s’est chargée de mon initiation dans le monde Oh combien passionnant du marketing Digital. A cette époque,  très peu de gens connaissaient l’importance d’avoir une présence Pro sur les Réseaux Sociaux ” soutient Demba sur sa page Facebook.

Mais d’emblée, chercher du travail sur le net en tant que jeune Sénégalais n’est pas une aubaine pour les requérants à en croire l’expérience de Arona qui continue la fouille en attendant le job de ses rêves.

Cependant, avec son bac plus deux, il a aucune qualification, ni formation professionnelle, encore moins une  expérience mais passionné des TIC et très présent sur le net.

Pour plus de témoignages vous pouvez lire cette sélection

Capture d’écran 2015-07-08 à 10.50.00 Capture d’écran 2015-07-08 à 10.49.35

Mouss Jaraaf pour Socialnetlink 

Comments

comments

Comments
To Top