Actu Web

Accompagnement des startups : La Corée et le Sénégal signent une convention

seth sall

Le ministère des Télécommunications et des Postes a signé une convention avec le Centre d’Innovation et d’Economie créative de Corée pour y envoyer des start-ups sénégalaises. C’est ce qu’a révélé le directeur de l’Economie numérique et du Partenariat, Monsieur Seth Sall.

La première édition du Dakar Digital Show organisée par Sonatel a donné l’occasion aux autorités publiques de partager, avec les acteurs du monde numérique, certaines décisions et démarches qui vont améliorer leur écosystème.

En effet, les start-ups constituent une frange extrêmement importante quand on parle de technologies de l’information et de la communication.

« On ne peut pas mettre en place une vraie économie numérique, une industrie dans les TIC sans l’apport des start- ups, car elles sont les moteurs de de l’innovation.  Par conséquent, elles ont besoin d’un environnement qui leur offre toutes les conditions qui leur permet d’éclore leurs talents, leurs idées mais également de l’accompagnement en termes d’encadrement, de mise en relations et de l’accès au financement. » a expliqué le représentant du ministre des Télécommunications et des Postes.

Dès lors, on peut dire que l’organisation d’un tel forum est important car « c’est une plateforme de rencontre qui permettra aux acteurs de mettre en valeur et de rendre visibles leurs applications mais aussi de rencontrer d’autres personnes qui seront intéressées par ceux qui est en train d’être fait dans le secteur. »

D’après monsieur Sall, le ministère est en train travailler avec les incubateurs pour identifier toutes les start- ups, pour avoir tout le système d’entreprenariat dans les technologies de l’information et de la communication. Cela permettra de mettre en place un mécanisme d’accompagnement qui leur permettra d’avancer. Déjà, le ministère vient de « réunir les trois incubateurs pour élaborer un programme qui consiste à envoyer des start- ups dans des pays comme la Corée ou la Chine, qui sont à la pointe de l’innovation afin de leur permettre de bénéficier de l’expertise et de toutes les facilités qui existent. D’ailleurs le ministre a signé une convention avec le Centre d’innovation et d’économie créative de Corée pour qu’il ait un échange permanent. »

Tout cela entre dans le cadre de la politique d’accompagnement que l’Etat du Sénégal entreprend dans le secteur du numérique. Pour rappel, il est prévu la création d’un incubateur dans le parc de technologie de Diamniadio et également un autre qui sera implanté à Saint- Louis.

Conséquemment, l’Etat est en train de travailler pour la création d’un écosystème adéquat, d’un environnement permettant aux porteurs de projets de pouvoir développer leurs talents.

« La tenue du Dakar Digital Show est une initiative que nous saluons à sa juste valeur. Car, c’est la créativité, dans différents domaines qui est mise en valeur : e-commerce, application, jeux vidéo, etc. »

Comments

comments

2 Comments

Les plus populaires

To Top