IT Business

Enfin, Microsoft installe des data centers en Afrique

centre de donnee microsoft afrique

L’Afrique a certainement réussi sont Leapfrogging, reverse innovation, saut temporel, quelque soit le terme employé pour designer cette étape sautée de la téléphonie filaire pour la téléphonie mobile. Cette réussite, on peut l’affirmer, est essentiellement facilitée par la mise en place d’infrastructures telecom viables et par l’usage, l’appropriation que les africains ont fait de cette forme de communication.

Le Cloud étant actuellement indispensable pour développer d’autres services en rapport avec les TIC, d’autres infrastructures importantes sont à construire nécessairement. Et parmi celles-ci, figurent les centres de données. En effet, le continent noir ne compte que 112 Data Center recensés alors que les usages explosent et la plus part sont installées en Afrique du Sud.

C’est dans ce cadre que Microsoft entend résorber ce gap entre les pays du nord et l’Afrique en installe sur son sol des centres de données afin de  proposer des services de cloud disponibles, fiables, de qualité professionnelle, évolutifs et sécurisés dans l’ensemble du continent.

Des centres de données pour les clients et partenaires de Microsoft.

« Nous sommes ravis de constater l’augmentation de la demande des services de cloud en Afrique, qui ont la capacité de devenir un accélérateur économique », a déclaré Scott Guthrie,
vice-président Cloud and Enterprise Group, Microsoft Corp. « Avec des services de cloud qui vont de la collaboration intelligente à l’analyse prédictive, les solutions de Cloud Microsoft
fournies depuis l’Afrique permettront aux développeurs de créer de nouvelles applications innovantes, aux clients de transformer les entreprises, et aux gouvernements de mieux répondre aux besoins des citoyens. »

Selon le communiqué reçu,  Microsoft a permis de connecter à Internet 728 000 petites et moyennes entreprises (PME) à travers l’Afrique qui ont ainsi pu transformer et moderniser leurs activités. Plus de 500 000 d’entre elles utilisent désormais les services de cloud Microsoft et 17 000 se servent du portail 4Afrika pour promouvoir et assurer la croissance de leurs entreprises. En formant 775 000 personnes sur divers sujets, tels que la culture numérique ou le développement de logiciels, le Cloud Microsoft aide aussi la population africaine à acquérir des compétences
professionnelles. Le Cloud Microsoft en Afrique devrait booster les nouvelles opportunités offertes à nos 17 000 partenaires régionaux, mais aussi à nos clients.

 

Comments

comments

Comments
To Top