Sénégal

Stratégie Sénégal numérique 2025 : Orange dévoile le 2e acte de sa révolution

Le groupe Sonatel, à travers sa marque commerciale Orange, a dévoilé, hier, au grand public, le deuxième acte de sa révolution digitale. Aussi compte-t-il honorer sa contribution dans la réalisation de la ‘’Stratégie Sénégal numérique 2025’’ à travers une nouvelle baisse sur les tarifs Internet et de l’amélioration de la qualité de service.

Après l’acte 1 dans la réalisation de la ‘’Stratégie Sénégal numérique 2025’’ en février 2017, marqué par une baisse moyenne de 25 % des tarifs de l’Internet, le groupe Sonatel a fait, hier, un nouveau pas pour le respect de son objectif. ‘’L’acte 2 nous permet d’atteindre, avec une année en avance, l’un des objectifs majeurs liés à l’accès aux services, à savoir une baisse de 50 % des coûts d’accès à Internet. Ce but a été atteint pour ce qui est du mobile et à mi-chemin pour le fixe’’, annonce Abdou Karim Mbengue, le directeur de la Communication institutionnelle et des Relations extérieures de Sonatel. Cette diminution est effective à partir de ce 16 janvier.

‘’Au-delà de la baisse des tarifs, Sonatel, à travers sa marque commerciale Orange, s’engage à étendre son réseau et à fournir une qualité de service à travers des investissements massifs qui s’élèvent à hauteur de 200 milliards de francs Cfa sur les trois dernières années. L’entreprise s’engage également à améliorer de manière significative l’expérience au quotidien des services clients’’, ajoute M. Mbengue.

A travers l’accompagnement de la ‘’Stratégie Sénégal numérique 2025’’, Sonatel va contribuer, selon son directeur en charge de la Com institutionnelle, à ‘’l’émergence numérique’’ du pays, par la réalisation de l’ambition définie par les pouvoirs publics. Il s’agira de hisser le Sénégal parmi les cinq premiers pays africains les mieux connectés. ‘’Dans cette nouvelle mesure, nous avons proposé le report des ‘’pass mois’’ en février. Les objectifs principaux sont la baisse des tarifs, mais aussi la meilleure qualité de service possible. Il est vrai que les usages sont de plus en plus complexes, notamment sur Internet. Mais la qualité de service est l’une des priorités de Sonatel. Ainsi, nous allons faire un monitoring vu du client au jour le jour’’, rassure M. Mbengue.

Pour sa part, la directrice Marketing grand public, Aminata Ndiaye Niang, a précisé que leur groupe s’engage, de ‘’manière citoyenne’’, à contribuer à cette stratégie. ‘’Nous avons décliné un plan de mesures très significatives pour renforcer notre réseau. Par exemple, le ‘’pass Internet mobile 1 Go’’, qui coûtait 2 500 est aujourd’hui à 2000 F Cfa. Sur les ‘’pass 7, 15 et 25 Go’’, nous avons aussi souhaité, vu qu’ils sont abondants, permettre aux clients qui ne parviennent pas à le consommer totalement, de pouvoir le garder le mois suivant’’, a-t-elle expliqué. Sur le fixe, il est aussi prévu une nouvelle baisse de 13 %.

Concernant l’engagement d’accroitre la qualité et l’extension du réseau, il va continuer, selon Mme Niang. ‘’Pour être concret et tangible, nous allons doubler la 4G. Pour cette année, toutes les capitales régionales seront couvertes’’, a-t-elle dit. En effet, le groupe vise la couverture de 50 % de la population en 4G, cette année.

Comments

comments

Comments
To Top