La vague de numérisation s’est répandue à tous les domaines. Notamment les activités socio-économiques telles que les tontines. Créée en 2015, la startup E-Tontine a fait un chiffre d’Affaires de 50 millions en 2018.

« Pour apporter une solution alternative au crédit de consommation bancaire aux modalités rigides, pour une population non bancarisée pour l’essentiel, nous avons lancé notre projet », entame Fatou Kiné Diop, initiatrice de E-Tontine.

Sa startup se base sur un système d’épargne moderne à l’instar des tontines de grand-mères. Son projet va au-delà de la méthode traditionnelle des tontines. Fatou Kiné et son équipe apportent une valeur ajoutée : les biens matériels s’invitent dans la tontine.

« Beaucoup de gens aimeraient équiper leur maison ou magasin, mais c’est le coût du matériel rebute beaucoup de personnes qui préfère ne pas s’offrir le luxe d’avoir, par exemple, un four, un bon réfrigérateur, un salon… », détaille Fatou Kiné Diop.

Lire également : La startup Tongoro remporte la 4e édition du Linguère Digital Challenge de la Sonatel

C’est de ce constat qu’est née cette envie et ce besoin de faciliter l’obtention de certains produits parfois hors de portée pour certains. « Tout le monde devrait pouvoir bien s’équiper, et avec E-Tontine on sent nettement moins le poids du prix des produits », avance-t-elle.

E-Tontine est totalement digitalisée.

En effet, la première étape consistant à étendre sa communication, passe par les médias sociaux (Facebook, Twitter…).

Une fois l’internaute ayant repéré un bien matériel (électroménager, informatique, mobilier de maison, de bureau, literie…), il s’engage à verser moralement une somme définie. Le versement se fait à travers le Mobile Money (service de transfert d’argent). E-Tontine travaille avec des plateformes de paiements qui disposent de standards de sécurité conventionnelle. Ainsi, « de manière souple et accessible, il y a tirage au sort chaque 10 jours après que tous les versements soient au complet et un service de e-logistique livre à tous les gagnants tirés au sort », poursuit Fatou Kiné Diop.

lorsque tous les participants ont été bénéficiaires du bien matériel choisi, le cycle de la tontine est terminé. Fatou Kiné DIOP, CEO de E-Tontine

Puis, poursuit-elle : « lorsque tous les participants ont été bénéficiaires du bien matériel choisi, le cycle de la tontine est terminé ». A ce jour, E-Tontine compte 2 500 participants et 15 fournisseurs. Plus de 4 000 articles distribués au Sénégal, au Mali, et en Mauritanie. E-Tontine cherche à aider les autoentrepreneurs afin qu’ils puissent aménager leurs locaux, de matériels bureautiques, facilement et sûrement. E-Tontine a été sacrée, lors de l’édition 2019 du Linguère Digital Challenge, du prix de l’entrepreneuriat numérique féminin de la Sonatel. L’objectif est de récompenser les trois meilleures entreprises sénégalaises dans le domaine des TIC dirigées par des femmes. En 2018, le chiffre d’affaires de E-Tontine a avoisiné les 50 000 000 de F CFA.

Diéry Diagne

Avec le Soleil.sn

Comments

comments